Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Subaru, Mazda et Toyota collaboreront sur les moteurs thermiques en respectant leurs différences

Dans Futurs modèles / Technologie

Cédric Pinatel

Les trois constructeurs japonais ont annoncé une collaboration future dans le développement de leurs moteurs thermiques. Mais il n’est pas question d’abandonner d’uniformiser ces mécaniques, très différentes d’une marque à l’autre.

Les dirigeants de Toyota, Subaru et Mazda posent devant des moteurs thermiques de leurs marques respectives.
Les dirigeants de Toyota, Subaru et Mazda posent devant des moteurs thermiques de leurs marques respectives.

Mazda, Toyota et Subaru travaillent tous sur un grand nombre de nouveautés électriques pour les prochaines années. Mais aucune de ces trois marques n’a pour projet d’abandonner les moteurs thermiques, qui constituent l’écrasante majorité de leurs ventes actuellement dans le monde. Elles viennent à ce sujet d’annoncer un nouveau partenariat sur le développement des motorisations thermiques, et plus particulièrement sur l’intégration des systèmes hybrides et électriques autour de ces mécaniques.

Attention, les trois marques ne veulent justement pas uniformiser leurs moteurs thermiques : Subaru rappelle son attachement aux moteurs quatre cylindres à plat, Mazda précise qu’il n’est pas question d’abandonner les recherches sur le moteur rotatif et Toyota affirme vouloir encore améliorer les performances de ses quatre cylindres en ligne. Ce partenariat ne consistera pas à mettre au point des moteurs thermiques communs mais plutôt à mieux les intégrer dans des groupes motopropulseurs électrifiés.

Des moteurs thermiques plus compacts et moins énergivores

Le but des trois marques sera aussi de parvenir à concevoir des versions améliorées de ces différents types de moteurs thermiques, de façon à produire des mécaniques à la fois plus légères et moins énergivores. Les constructeurs annoncent aussi vouloir explorer davantage la voie de l’hybridation rechargeable en ce sens, mais aussi celle des carburants synthétiques dont le bilan CO2 reste meilleur que celui des carburants d’origine fossile. L’hydrogène, toujours expérimenté par Toyota dans des moteurs à pistons, demeure également une piste.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Toyota

Toute l'actualité

Forum Toyota

Commentaires ()

Déposer un commentaire