Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Quand Cupra dépasse la Born

Le constructeur espagnol lance enfin un modèle électrique sportif. La Cupra Born VZ gagne un moteur de 325 ch, une batterie recalibrée et une mise au point spécifique. Cette propulsion a-t-elle pour autant l’âme d’une sportive ? 

Quand Cupra dépasse la Born

En bref

Compacte électrique
Puissance : 325 ch
Propulsion

Il y a quelques mois, Cupra réorganisait l’offre de sa compacte, proposant une unique motorisation de 230 ch et deux niveaux d’autonomie 422 km (58 KWh) et 550 km (77kWh), avec un prix de départ sous les 40 000 €. Un joli coup qui a permis à l’Espagnole de se relancer commercialement. Ainsi l’an dernier le constructeur a vendu un peu plus de 45 000 exemplaires de son modèle sur le Vieux Continent. La Cupra Born est encore aujourd’hui avec la MG4 (non éligible au bonus écologique) l’une des électriques offrants le meilleur rapport prix/autonomie de sa catégorie, avec en prime un bonus à la clé.

En attendant son restylage prévu pour 2025, la compacte électrique reçoit aujourd’hui le renfort d’une version sportive VZ de plus de 300 ch. Ce label signifie « Veloz » (vitesse). En effet, lorsque la marque Cupra s’est émancipée, il a fallu trouver un autre nom aux modèles sportifs. Elle vient ainsi se frotter aux versions vitaminées des BMW i4, MG 4 et Tesla Model 3.

La puissance de la Born grimpe à 325 ch et le couple à 545 Nm. L'ensemble est envoyé aux seules roues arrière.
La puissance de la Born grimpe à 325 ch et le couple à 545 Nm. L'ensemble est envoyé aux seules roues arrière.
Les performances grimpent logiquement avec un 0 à 100 km/h réalisé en 5,7 s et une V-Max rehaussée à 200 km/h.
Les performances grimpent logiquement avec un 0 à 100 km/h réalisé en 5,7 s et une V-Max rehaussée à 200 km/h.

Cette griffe apporte les éléments de style habituels pour une sportive comme une teinte spéciale, le vert Esterel (celle de notre essai), de nouvelles jantes alliage de 20 pouces forgées, chaussées de pneus Bridgestone Potenza et quelques logos VZ. C’est léger mais bien suffisant, tant le design de la Born est agressif.

De nouveaux baquets et une sono Sennheiser

De base, la Born parvient habilement à maquiller ses ressemblances avec la Volkswagen ID.3 techniquement proche et notamment à bord où de nombreux habillages et ambiances lumineuses diffèrent, dans le bon sens du terme. Malheureusement, certains défauts persistent comme la présence de plastiques bas de gamme et d’une ergonomie proche de l’accident industriel. On pense notamment aux commandes de lève-vitres arrière (cf Portefolio), aux inefficaces touches capacitives du volant ou encore au fastidieux cheminement pour paramétrer la ventilation via l'écran tactile.

Un nouveau coloris, le "Vert Esterel" fait son apparition.
Un nouveau coloris, le "Vert Esterel" fait son apparition.
Parmi les éléments spécifiques VZ, les jantes de 20'' forgées avec un enjoliveur aéro en plastique.
Parmi les éléments spécifiques VZ, les jantes de 20'' forgées avec un enjoliveur aéro en plastique.

A ce propos, la Born VZ se dote d'un écran un peu plus grand de 12,9’’ équipé d’une nouvelle barre tactile rétro-éclairée, qui permet de régler directement la climatisation et le volume. Ce n’est pas mieux, c’est « moins pire ». Cette version VZ se matérialise par l’arrivée de sièges baquets « Cup » conçus à partir de matériaux recyclés.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

La Born VZ gagne des sièges baquets. Réalisés à partir de matières recyclées, ils offrent un excellent maintien sans faire l'impasse sur le confort et la position de conduite.
La Born VZ gagne des sièges baquets. Réalisés à partir de matières recyclées, ils offrent un excellent maintien sans faire l'impasse sur le confort et la position de conduite.

 

 

 

 

Ces derniers autorisent une assise un peu plus basse que les sièges traditionnels. Un bon point pour la conduite sportive et le ressenti. Cupra signale aussi l’arrivée, en option, d’un système audio de 425 watts (10 HP) développé avec Sennheiser, testé et validé par nos soins. Les basses sont profondes et puissantes. Cupra n’a pas encore communiqué sur son prix.

Le gain massif de couple change son caractère

La Born VZ, s’offre les services d’un moteur électrique plus puissant, toujours placé sur l’essieu arrière. Ce dernier développe 325 ch pour un couple maxi de 545 Nm. C’est indéniablement ce dernier paramètre qui change la donne, offrant bien plus de nervosité à la conduite. La Born entre ainsi dans une autre catégorie, celle des voitures qui vont vite. Les accélérations peuvent même se montrer violentes lorsque le mode « Cupra » est engagé, faisant dandiner le train arrière, très vite rappelé à l’ordre par les assistances. Le 0 à 100 km/h est expédié en 5,7 s alors que la vitesse de pointe atteint désormais 200 km/h, contre 160 km/h pour les autres versions.

 

La batterie gagne un peu en capacité grâce à quelques ajustements. Cette dernière atteint 79 kWh, offrant une autonomie de 570 km (WLTP).
La batterie gagne un peu en capacité grâce à quelques ajustements. Cette dernière atteint 79 kWh, offrant une autonomie de 570 km (WLTP).

La Cupra Born VZ embarque une batterie de 79 kWh en capacité nette, remplaçant l’accumulateur de 77 kWh qu’on trouvait jusqu’ici dans sa version haut de gamme. Grâce à une meilleure gestion électronique et un hardware revu, elle permet d’atteindre une autonomie maximale WLTP de 599 km malgré la présence des jantes de 20 pouces. Côté charge, elle se limite à 11 kW en courant alternatif mais monte à 170 kW en pointe en courant continu (30 minutes annoncées pour le 10-80%). Un planificateur d’itinéraire efficace et réaliste est intégré à la navigation tout comme un système de pré-conditionnement pour optimiser la puissance de recharge. Un freinage régénératif à trois niveaux est également présent pour les aficionados de l’éco-conduite. Il ne permet pas un arrêt total.

Cupra a fait le nécessaire pour adapter la tenue de route à cette propulsion de 325 ch. Les amortisseurs et ressorts arrière ont été adaptés tout comme les barres antiroulis. L’ensemble est paramétré par de nouveaux réglages du châssis adaptatif DCC. En résulte une conduite efficace mais pas très sportive.
Cupra a fait le nécessaire pour adapter la tenue de route à cette propulsion de 325 ch. Les amortisseurs et ressorts arrière ont été adaptés tout comme les barres antiroulis. L’ensemble est paramétré par de nouveaux réglages du châssis adaptatif DCC. En résulte une conduite efficace mais pas très sportive.

Compte tenu du pédigrée de cette voiture, de notre style de conduite et de l’important relief de notre parcours, nous n’avons pas réalisé de consommations réalistes. On peut aisément espérer descendre sous les 18 kWh/100 km de moyenne comme ce fut le cas au volant de la Born XL, testée l’an dernier, ce qui autorise un rayon d’action de plus de 400 km. Un score rassurant.

Cupra a fait le nécessaire pour adapter la tenue de route à cette propulsion de 325 ch. Les amortisseurs et ressorts arrière ont été adaptés tout comme les barres antiroulis. L’ensemble est paramétré par de nouveaux réglages du châssis adaptatif DCC. En résulte une conduite efficace mais pas très sportive, les 1 999 kg rappelant très vite au conducteur que les lois de la physique sont immuables. Quoi qu’il en soit quasiment toute la puissance passe au sol et notamment en courbe où les débordements du train arrière sont rapidement calmés par les aides à la conduite.

Le mode Cupra pousse au maximum les paramètres de sportivité. Les accélérations deviennent alors presque violentes.
Le mode Cupra pousse au maximum les paramètres de sportivité. Les accélérations deviennent alors presque violentes.
La Born est équipée d'un système de récupération d'énergie à 3 niveaux.
La Born est équipée d'un système de récupération d'énergie à 3 niveaux.

La direction a également été recalibrée. Elle offre un peu plus de ressenti mais pourrait encore être améliorée selon nous, notamment au niveau de la consistance. Le freinage également retravaillé pour davantage de ressenti nous a particulièrement déçus. L’attaque est mollassonne et la sensation « d’éponge » due à la récupération d’énergie est encore trop présente. Cela ne remet pas en cause son efficacité mais cela réclame un peu plus de vigilance au freinage. Face à une MG4 XPower (435 ch) aux performances imbattables en ligne droite, l’Espagnole peut se targuer d’offrir davantage d’efficacité dans les virages. En revanche n’attendez pas une conduite ludique ou sportive.

L'espace aux places arrière est très correct pour deux adultes.
L'espace aux places arrière est très correct pour deux adultes.
Avec 385 litres de base et un petit logement sous plancher pour les câbles de recharge, le coffre se place dans la moyenne du marché.
Avec 385 litres de base et un petit logement sous plancher pour les câbles de recharge, le coffre se place dans la moyenne du marché.

La Born VZ conserve ses bonnes prestations d’hôte offrant un espace aux jambes amplement suffisant pour deux adultes. La place du milieu est envisageable pour un petit gabarit. Le coffre offre un volume dans la moyenne de la catégorie avec 385 litres. Un petit logement pour les câbles de recharge est présent sous le plancher mais celui-ci est plus étroit compte tenu de la dimension plus importante de la batterie.

Les tarifs de la Born VZ n’ont pas encore été fixés pour le moment mais ils devraient selon nos estimations rester sous le plafond d’obtention du bonus écologique. La Born VZ sera disponible à la commande à compter du mois de juin.

Photos (32)

Mots clés :

En savoir plus sur : Cupra Born

Cupra Born

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Achetez votre Cupra Born

En neuf avec PromoNeuve

Votre Cupra Born neuve moins chère avec Promoneuve : jusqu'à 14% de remise

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire