Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Essai - Audi RS 6 Performance (2023) : ça déménage toujours

Même à l'époque des surpuissantes berlines électriques capables de la laisser sur place en ligne droite, l'Audi RS 6 incarne toujours une certaine idée de la familiale d'exception. Et elle ne paraît pas du tout dépassée malgré sa mécanique thermique...

L'Audi RS 6 Avant de la génération actuelle mise moins sur la discrétion que l'ancienne mouture.
L'Audi RS 6 Avant de la génération actuelle mise moins sur la discrétion que l'ancienne mouture.

En bref

630 chevaux

0 à 100 km/h en 3,4 secondes

147 160€

60 000€ de malus 2024

L’Audi RS 6 reste l’un des principaux acteurs de la grande course à l’armement démarrée entre les trois marques allemandes premium à une époque où l’électrification des voitures se limitait encore à l’étincelle des bougies d’allumage. Arrivée en 2002, la toute première mouture stupéfiait tout le monde avec son V8 biturbo développant 50 chevaux de plus que la BMW M5 d’alors. 450 chevaux dans une berline familiale, personne n’avait jamais vu ça ! Battue ensuite par une M5 E60 à la mécanique V10 atmosphérique chantante, la RS 6 a répliqué avec un  V10 Lamborghini gavé par deux turbos de 580 chevaux totalement décadant. Avant, ensuite, de repasser pour sa troisième génération à un type de moteur devenu depuis incontournable dans la catégorie des routières ultra-sportives allemandes : le V8 bi-turbo (dans un format à quatre litres avec 560 chevaux en version de base ou 605 chevaux sur la variante Performance).

La toute première Audi RS 6 développait 480 chevaux en version "Plus". Un record en 2004.
La toute première Audi RS 6 développait 480 chevaux en version "Plus". Un record en 2004.
La seconde Audi RS 6 (qui existait encore en berline) développait 580 ch via un V10 biturbo.
La seconde Audi RS 6 (qui existait encore en berline) développait 580 ch via un V10 biturbo.
La troisième génération d'Audi RS 6 est repassée au V8 biturbo comme la première.
La troisième génération d'Audi RS 6 est repassée au V8 biturbo comme la première.

Lancée en 2019 - avec un moteur similaire - pour répondre à la Mercedes-AMG E63 S W213 (612 chevaux) et la BMW M5 F90 (625 chevaux en version Compétition), l’Audi RS 6 Avant actuelle la jouait un peu « profil bas » avec son bloc se contentant de 600 chevaux et 800 Nm. Mais comme la précédente mouture, elle passe cette année au traitement « Performance » pour gagner 30 chevaux et 50 Nm supplémentaires grâce à des turbocompresseurs plus gros soufflant à 2,6 bars au lieu de 2,4. De quoi réduire le chrono du 0 à 100 km/h en 3,4 secondes au lieu de 3,6 précédemment, ce qui reste plus « lent » que l’ancienne BMW M5 CS, ses 635 chevaux et ses pneus semi-slick Pirelli P-Zero Corsa aidant à un lancement optimal au départ arrêté (3,0 secondes). Ou un chouya moins percutant que le chrono de 3,2 secondes revendiqué par la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid (700 chevaux) dotée d’un V8 presque identique aidé par un moteur électrique. Au jeu un peu éculé du « celui qui a la plus grosse », la RS 6 Performance ne gagne donc pas et de toute façon, ces références thermiques se font balayer à ce niveau par les nouvelles électriques : les Porsche Taycan Turbo S et autres Tesla Model S Plaid se satellisent de 0 à 100 km/h en largement moins de trois secondes.

La RS 6 ne donne plus du tout dans la finesse

Si les anciennes RS 6 Avant respectaient la tradition du break cachant leur mécanique de catapulte sous une carrosserie modérément agressive, la mouture actuelle prend le contrepied total avec une silhouette élargie et radicalisée à l’extrême. Au point semble-t-il de devenir une véritable icône de style chez les fans d’Allemandes emblématiques (y compris sur les réseaux sociaux et dans les paroles de clips de rap utilisant généreusement l’autotune), plus encore que ses rivales de chez BMW M et Mercedes-AMG.

"Posée par terre" cette RS 6 Performance, comme disent les jeunes.
"Posée par terre" cette RS 6 Performance, comme disent les jeunes.
Les détails noirs de la calandre sont spécifiques à la Performance.
Les détails noirs de la calandre sont spécifiques à la Performance.

Quelle que soit l’image qu’on se fait de telles machines et des gens qui les conduisent, avouons que ce break à la musculature presque caricaturale captive les regards et impressionne. Je préférais personnellement l’agressivité subtile de la précédente RS 6 de génération C7, mais celle-là semble remporter tous les suffrages auprès des jeunes passionnés de voitures d’exception. Seuls les spécialistes distingueront la RS 6 Performance de la variante normale en tout cas, avec seulement quelques détails différents (couleur des entourages de vitres et de l’habillage de la calandre, jantes de 22 pouces de série).

Une déménageuse, sans jeu de mots

Plus classique et simplement réhaussé des éléments habituels sur ce genre de machine (sièges sport très enveloppants, détails de finition « sportifs » avec volant Alcantara, petits badges RS Performance et surpiqures spécifiques), l’intérieur garde la définition luxueuse d’une Audi A6 haut de gamme dans son équipement et son habitabilité (du grand classique dans cette catégorie). Avec le coffre de 565 litres dont le volume maximal atteint les 1 680 litres avec les sièges rabattus, on peut sérieusement utiliser sa RS 6 comme un véritable utilitaire familial.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

La présentation intérieure est sportive mais classique (et un chouya austère).
La présentation intérieure est sportive mais classique (et un chouya austère).
On peut voyager à l'arrière aussi agréablement que dans une A6 Avant classique.
On peut voyager à l'arrière aussi agréablement que dans une A6 Avant classique.

Suite au retrait de l’ancienne E63 S et en attendant le retour de la BMW M5, on parle d’ailleurs ici du seul break de la catégorie (mais ce type de carrosserie existe sur le segment inférieur des Audi RS 4, BMW M3 Touring et Mercedes-AMG C63 S Break). A moins d’inclure la Porsche Panamera Sport Turismo, certes un peu moins logeable avec son coffre de 418 litres.

Avec 565 litres ou 1 680 litres banquette rabattue, la RS 6 Performance est une authentique déménageuse.
Avec 565 litres ou 1 680 litres banquette rabattue, la RS 6 Performance est une authentique déménageuse.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,99 m
  • Largeur : 1,95 m
  • Hauteur : 1,46 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 565 l / NC
  • Boite de vitesse : Auto. à 8 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 : 281 g/km
  • Malus : 50000 €
  • Date de commercialisation du modèle : Octobre 2019

* A titre d'exemple pour la version IV 4.0 TFSI 630 QUATTRO PERFORMANCE TIPTRONIC 8.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (22)

En savoir plus sur : Audi Rs6 (4e Generation) Avant

Audi Rs6 (4e Generation) Avant

SPONSORISE

Essais Break

Fiches fiabilité Break

Achetez votre Audi Rs6

En neuf avec PromoNeuve

Votre Audi Rs6 neuve moins chère avec Promoneuve

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire