Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

1988, WM établit un record de vitesse absolu aux 24 Heures du Mans

Dans Sport Auto / Endurance GT

Stéphane Schlesinger

En atteignant 407 km/h, la WM P88 établit un record de vitesse aux 24 Heures du Mans qui tient toujours. Et ne sera vraisemblablement pas battu avant longtemps !

La WM P88 aux 24 Heures du Mans en 1988, juste avant d'établir son record.
La WM P88 aux 24 Heures du Mans en 1988, juste avant d'établir son record.

Henri Pescarolo ne décolère pas : on va installer une chicane dans la ligne droite des Hunaudières pour l’édition 1990 des 24 Heures du Mans. En revanche, Gérard Welter doit arborer un petit sourire de satisfaction. En effet, l’écurie de course WM qu’il a fondée en 1969 avec Michel Meunier a réalisé un véritable exploit le 11 juin 1988 : battre le record de vitesse en course lors de la mythique course mancelle.

Même si elle n'a pas été dessinée pour ça, la WM P88 est d'une beauté saisissante. Un aspect qui manque aux LMP1 actuelles...
Même si elle n'a pas été dessinée pour ça, la WM P88 est d'une beauté saisissante. Un aspect qui manque aux LMP1 actuelles...

Cela a eu lieu sur la fameuse ligne droite de 6 km, que parcourent les monoplaces WM depuis 1976. L’une d’entre elles a même fini à la 4è place en 1980, un bel exploit. Malheureusement, la marque française, certes soutenue par Peugeot, dont Welter dirige le bureau de design, n’a pas les moyens financiers pour lutter contre des ténors tels que Porsche. En revanche, des coups d’éclats restent possibles, comme de battre un record de vitesse. L’équipe s’y emploie dès 1987, et sa P87 atteint 379 km/h, Un chiffre impressionnant, certes, mais Porsche a placé la barre à 391 km/h.

Designer le jour (la Peugeot 205 sera dessinée sous sa direction), directeur d'écurie de course la nuit, Gérard Welter a marqué l'histoire du sport auto à sa manière en 1988.
Designer le jour (la Peugeot 205 sera dessinée sous sa direction), directeur d'écurie de course la nuit, Gérard Welter a marqué l'histoire du sport auto à sa manière en 1988.

Alors, WM lance le « Projet 400 », afin de franchir le chiffre magique des 400 km/h en course. Son partenaire Heuliez planche sur une carrosserie soigneusement étudiée en soufflerie, avec deux objectifs : rester suffisamment fine pour atteindre des vitesses exceptionnelles, mais conserver assez d’appui pour ne pas s’envoler. Le résultat apparaît en 1988, sur la WM P88. Très belle, l’auto regorge aussi de puissance : son V6 PRV biturbo de 3,6 l est poussé à 910 ch. Enorme !

Au sein de l’écurie, on sait pourtant qu’on ne peut chercher la victoire, le but étant le coup d’éclat. Il est évident que le moteur est au-delà de ses limites pour tenir 24 Heures, d’autant que comme on a masqué quelques prises d’air avec du ruban adhésif pour gagner en aéro, il n’est pas bien refroidi. En tout cas, on a testé la voiture sur une autoroute tout juste terminée et pas encore ouverte à la circulation : elle passe les 400 km/h. Reste à rééditer l’exploit durant la course des 24 Heures. Frayeur lors des essais manceaux en 1988 : la WM reste loin de cette vitesse. La raison ? Le radar chargé de la relevé n'était pas bien calibré !

Pour exploiter le record établi par WM, écurie qu'il soutient, Peugeot abaisse son chiffre de 407 à 405 km/h... C'est qu'il y a une 405 à promouvoir !
Pour exploiter le record établi par WM, écurie qu'il soutient, Peugeot abaisse son chiffre de 407 à 405 km/h... C'est qu'il y a une 405 à promouvoir !

Deux WM sont engagées en 1988, dont la P87, qui abandonne à la 5e heure. Reste la P88, pilotée par Roger Dorchy. A 20h46, dans les Hunaudières, elle pulvérise son objectif, étant chronométrée à quelque 407 km/h. L'equipe exlulte ! Malheureusement, à cause de son moteur mal refroidi, la WM abandonnera quelques heures plus tard dans la nuit. WM reviendra en 1989, sans succès avant de disparaître. En 1990, une chicane est installée dans les Hunaudières, donc Welter comprend que son record ne sera pas égalé avant longtemps.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Pour la petite histoire, Peugeot a récupéré publicitairement l’exploit de son designer en chef… en en diminuant le chiffre à 405. Ce, pour promouvoir sa berline 405, lancée un an auparavant. Depuis, Gérard Welter nous a quittés en 2018. Le 28 juillet 2023, Roger Dorchy disparaît à son tour. Mais leur record demeure !

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Forum Peugeot

Commentaires ()

Déposer un commentaire