Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Maxi-fiche fiabilité - Ford Fiesta VI : exempte de gros reproches

Maxi-fiche fiabilité - Ford Fiesta VI : exempte de gros reproches

Dates clés

  • Commercialisation en juin 2017
  • Versions hybrides en juin 2020
  • Restylage en mars 2022
  • Arrêt de la production en juillet 2023
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Lorsque Ford présente pour la première fois sa Fiesta fin 2016, la mission est pour le moins délicate puisqu’il s’agit de remplacer le modèle qui fait office de meilleure vente au niveau européen. Il faut dire que cela fait quarante ans que la petite sillonne nos routes, tout le monde à connu une personne de près ou de loin ayant eu une Fiesta. Seulement, cette citadine fait désormais partie du passé puisqu’elle a quitté définitivement le catalogue cette année au profit d’un SUV, le Ford Puma.

Mais revenons donc à cette dernière Fiesta, dont la commercialisation débute à l'été 2017. Par rapport à l’opus précédent, le look évolue en douceur avec un profil similaire et une calandre proche. En revanche, les optiques avant se sont un peu assagies et celles de l’arrière sont désormais horizontales afin d’asseoir visuellement l’auto. Elle grandit de sept centimètres, revoit ses trains roulants ainsi que son intérieur, qui, en devenant plus ergonomique, frise l'austérité.

À son lancement, la gamme est déjà riche avec quatre offres en essence (1.1 de 70 et 85 ch et Ecoboost de 100 et 125 ch) et deux diesel (TDCi 85 et 120 ch). Trois niveaux de finitions sont proposés : Essential, Trend et Titanium. Le premier assure l’essentiel avec la climatisation manuelle, l’aide au maintien dans la voie, le limiteur de vitesse, le Bluetooth ou encore le démarrage sans clé. Le deuxième ajoute les antibrouillards, le régulateur de vitesse, l’écran tactile de 6,5 pouces… Enfin, le troisième se veut presque haut de gamme avec le volant cuir, la climatisation automatique, les sièges avant sport, la reconnaissance des panneaux ou encore la détection de fatigue.

En plus d’être disponible en carrosserie à trois et cinq portes, la Fiesta se pare d’attributs de SUV avec l’Active. Arches de roues rapportées, protections sur les boucliers, barres de toit, elle joue les baroudeuses.

Rapidement, Ford complète la gamme de sa Fiesta avec une version dynamique ST-Line qui inaugure l'Ecoboost de 140 ch, mais aussi avec la ST forte de 200 ch. Cette dernière se révèle être une petite sportive accomplie ! Enfin, le niveau Vignale est le plus haut de gamme : sellerie cuir et tissu, planche de bord revêtue de cuir, grand écran tactile de 8 pouces, jantes de 17 pouces…

En juin 2020, la Fiesta accueille l’hybridation, mais de façon légère. Il s’agit d’un alterno-démarreur associé à une batterie de 48V avec deux niveaux de puissance : 125 et 155 ch. Dans le même temps, les finitions Titanium, ST Line et Active reçoivent une variante X à l’équipement enrichi. Au printemps de l’année suivante, c’est au tour d’une version fonctionnant à l'E85 de faire son entrée via le moteur Ecoboost (95, 125 et 155 ch).

Ne réussissant pas réellement à s’imposer face à des concurrentes telles que les Renault Clio, Peugeot 208 et Volkswagen Polo, une version restylée est lancée en mars 2022. Les modifications esthétiques portent principalement sur l’avant avec notamment une nouvelle calandre et un capot plus horizontal. L’équipement est aussi plus moderne avec une dalle numérique de 12,3 pouces, les projecteurs à LED de série (voire matricielle en option), le régulateur adaptatif… Sous le capot, le diesel n’a plus le droit de cité.

La dernière Ford Fiesta est sortie discrétement des chaînes le 7 juillet 2023. Son remplacement n’est pas prévu, c'est au tour du Puma de reprendre le flambeau.

Caradisiac a aimé

  • Le comportement routier
  • Le panel de motorisations
  • Le nombre de versions
  • L'équipement

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'habitabilité arrière
  • Le coffre
  • La qualité des matériaux
  • Les transmissions

Nos versions préférées

  • VI 1.0 ECOBOOST 100 S&S TITANIUM 5P
  • VI 1.5 TDCI 85 S/S TITANIUM X 5P

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Comportement routier : c’était déjà le point fort de l’ancien opus et cette génération continue sur cette lancée. Le châssis se révèle plaisant et plutôt dynamique même si l’on peut regretter quelques pompages de la suspension à haute vitesse et sur chaussée déformée. En plus de bénéficier d’un comportement routier rassurant, elle offre un bon ressenti grâce notamment à une direction précise et communicative.
  • Panel de motorisations : versions essence dont les puissances varient de 75 à 200 ch (version ST), diesel de 85 et 120 ch, petite hybridation, et même GPL, la Fiesta multipliait les offres lors de sa commercialisation, un choix qui n’existe plus aujourd’hui. Sur le marché de l’occasion, cette diversité est moins présente, mais en faisant preuve de patience, le moteur voulu finira par apparaître.
  • Nombre de versions : à l’image des moteurs, Ford avait encore un fonctionnement « à l’ancienne » pour sa Fiesta. En effet, la marque proposait une version à trois portes, une carrosserie disparue de la Clio depuis la quatrième génération par exemple. De plus, elle empruntait les appendices des SUV dans la version Active, au look de baroudeur. Quant à la sportive ST, pas question pour elle de faire une croix sur la polyvalence avec ses cinq portes. Enfin, Ford y a même apposé sa griffe de Luxe Vignale.
  • Équipements : Ford est connu pour doter ses autos d’un équipement complet, et sa Fiesta ne déroge pas à la règle. Surtout, elle met l’accent sur la technologie avec la commande vocale Sync 3, un système de surveillance à 360°, la détection des piétons avec freinage d’urgence automatique, les feux de route automatiques, l’alerte de franchissement de voie ou encore l’aide au parking avec l’aide au stationnement perpendiculaire. Elle peut également être équipée d’un système audio avec 18 haut-parleurs, d’un toit ouvrant panoramique en deux parties…

Ce qui peut faire hésiter

  • Habitabilité arrière : par rapport à la génération précédente, cette Fiesta s’est allongée de sept centimètres, mais ils ne sont pas aux bénéfices des passagers arrière. Espace aux jambes et garde au toit sont justes par rapport à son gabarit. Certaines concurrentes, comme la Volkswagen Polo, font mieux dans ce domaine.
  • Volume de coffre : comme pour les places arrière, le coffre de la Fiesta n’est pas son point fort. Il cube 303 litres, un chiffre décevant et en dessous des références telles que la Seat Ibiza (350 litres) et la Skoda Fabia (380 litres). Avant de faire votre choix, il est important de prendre en compte cette donnée.
  • Qualité des matériaux : malgré des efforts sur ce sixième opus, la qualité de la présentation se situe dans la moyenne, sans plus. Une Renault Clio V fait nettement mieux sur ce chapitre. Il en résulte à l’usage un vieillissement assez rapide des différents matériaux.
  • Boîtes de vitesses : le chapitre dynamique aurait été parfait si Ford avait équipé sa Fiesta de transmissions plus agréables. La boîte automatique s’avère un peu lente, et la manuelle accroche un peu lors des passages des rapports. De plus, son étagement trop long pénalise les reprises.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Budget

Achat / Cote :

La Ford Fiesta est nettement moins répandue que les Renault Clio et Peugeot 208. Néanmoins, il y a de quoi trouver chaussure à son pied. Les premiers prix débutent tout juste sous la barre des 9 000 €. Pour ce budget, vous avez accès à des modèles de société TDCi de 85 ch avec environ 120 000 km. En dépassant ce prix, ce sont davantage des versions de base avec le petit moteur à essence de 85 ch qui s’offre à vous, à des kilométrages plus raisonnables d’environ 75 000 km. Seulement, une Fiesta Ecoboost de 100 ch et en finition Titanium se révèle plus agréable à vivre au quotidien : comptez alors un ticket d’entrée de près de 11 000 € pour un exemplaire de 2018 avec moins de 100 000 km. L’équivalence en diesel (TDCi 85 ch) est affichée au même prix, mais les volumes sont limités. Enfin, la très convaincante sportive ST demande au minimum 18 000 € (année 2018 et 80 000 km).

Consommation :

La petite Fiesta montre un appétit raisonnable, grâce à un poids assez contenu et des mécaniques modernes. En diesel, elle se contente de 5 l/100 km en moyenne, que ce soit avec le TDCi de 85 ou de 120 ch. En essence, sa consommation dépend un peu de la puissance de son bloc à trois cylindres. L’Ecoboost de 100 ch se contente de 6,5 l/100 km environ, et peut grimper à 6,8 l de moyenne lorsqu’il est associé à la boîte auto. Les versions profitant de l’hybridation Ecoboost 125 et 155 mHEV descendent à 5 l/100 km en adoptant une conduite coulée.

Assurance :

La Fiesta ne semble pas être une voiture « à risque » pour les assureurs. Selon notre profil (ville de province, bonus maximal et garage), elle se révèle moins chère qu’une Peugeot 208, une Renault Clio ou une Volkswagen Polo à version équivalente. Le gain se situe entre 4 et près de 10 %.

Prix des pièces :

Voici un chapitre dans lequel la Ford Fiesta n’est pas la plus économique. Globalement, les pièces détachées sont chères, souvent dans la fourchette haute. Les disques de frein ou les amortisseurs avant peuvent être facturés 30 % plus chers que les concurrentes françaises (Peugeot 208 et Renault Clio) ou allemandes (Volkswagen Polo). Malgré tout, leur durée de vie est dans la moyenne.

Entretien :

Ford préconise un passage à l’atelier, et au minium une vidange, tous les deux ans ou 30 000 km. Néanmoins, cet intervalle doit être revu à la baisse si vous roulez essentiellement en ville. L’entretien n’est globalement pas plus complexe sur une Fiesta que sur un autre modèle, et le coût de la main du réseau Ford se situe dans la moyenne. Par ailleurs, le moteur Ecoboost est équipé d’une courroie de distribution dont la préconisation est de 10 ans ou 240 000 km, une préconisation qu’il est préférable d’écourter.

Fiabilité

Description :

Cette génération de Fiesta est sans histoire, ou presque. Elle ne présente pas de défauts majeurs et persistants. On peut toutefois déplorer les pépins de boîte de vitesses et de colonne de direction, mais dans l’ensemble cette citadine est une bonne élève et réserve une bonne tranquillité d’utilisation à son propriétaire. Cependant, si vous comptez acheter ce modèle, soyez attentif et assurez-vous qu'il a bien subi les quelques campagnes de rappel qui ont été diligentées.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Boîte de vitesses : cet élément ô combien important et coûteux n’est pas des plus fiables. En effet, la boîte manuelle peut se montrer fragile qui peut nécessiter son remplacement à des kilométrages assez faibles (moins de 80 000 km).
  • Colonne de direction : en plus d’être la source d’un rappel, la colonne de direction peut devenir bruyante et nécessiter son remplacement.

Aspect extérieur :

  • Peinture : plusieurs propriétaires ne se déclarent pas satisfaits par la qualité de la peinture. Elle se révèle globalement fragile et sensible aux impacts.

Finition intérieure :

  • Mobilier : c’est sans doute le sujet le plus sensible et qui revient le plus souvent concernant la Fiesta. Les critiques sont assez nombreuses concernant la finition et la qualité des plastiques employés. Grincement au niveau de la planche de bord, bruit parasite au niveau des portes, poignées qui paraissent fragiles, la Ford fait presque l’unanimité, mais pas de façon positive.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Système multimédia : c’est lui qui concentre la plupart des soucis. Il est victime de ralentissements, Android auto peut se déconnecter sans raison, et il demande parfois de réaliser un « reset » pour le faire fonctionner à nouveau.

Rappel de rectification en concession :

  • Mars 2018 : une membrane défectueuse du servofrein peut entraîner une perte de l’assistance de freinage. Les modèles concernés ont été produits entre le 5 et le 20 décembre 2017.
  • Janvier 2020 : les modèles produits entre le 18 et le 25 septembre 2019 ont été invités à passer pour les ateliers pour un défaut de serrage de la banquette arrière et de la ceinture centrale.
  • Janvier 2020 : la colonne de direction peut présenter un défaut sur les Fiesta fabriquées entre le 15 mai et le 17 juin 2019.
  • Avril 2021 : sur les modèles hybrides fabriqués du 15 juin au 3 novembre 2021, un câble de raccord de la batterie peut être mal serré, avec un risque d’incendie.
  • Juin 2021 : les mécanismes des ceintures de sécurité peuvent être défectueux, ce qui peut présenter un risque lors d’un gros freinage ou d’un accident. Les modèles concernés ont été produits entre février et mars 2021.
  • Avril 2023 : risque de fuite d’huile sur les modèles produits entre le 2 août 2019 et le 21 mars 2022.
  • Août 2023 : une fixation de l’articulation inférieure de la suspension avant peut avoir été mal serrée. Ce rappel concerne les Fiesta produites entre le 2 janvier et le 23 mai 2023.

Meilleures versions

En : VI 1.0 ECOBOOST 100 S&S TITANIUM 5P

Voici sans doute la Fiesta la plus homogène. Le moteur de 100 ch suffit largement en usage quotidien et le niveau d'équipement est particulièrement complet. La déclinaison fonctionnant au GPL est également séduisante, mais nettement moins présente dans les annonces.
Commercialisation : 2019
Puissance fiscale : NC
Puissance réelle : NC
Emission de CO2 : 105 g/km
note :
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2

En : VI 1.5 TDCI 85 S/S TITANIUM X 5P

La déclinaison fonctionnant au diesel s'adresse bien sûr aux gros rouleurs. Son moteur s'avère sobre et suffisamment énergique, sans devoir dépenser plus à l'achat.
Commercialisation : 2019
Puissance fiscale : NC
Puissance réelle : NC
Emission de CO2 : 93 g/km
note :
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2

Mots clés :

SPONSORISE

Achetez votre Ford Fiesta 6

En occasion avec La Centrale

Avis Ford Fiesta 6

Fiesta 6 VI 1.0 ECOBOOST 100 S&S BUSINESS 5P (2018)

Par jeanjean1696 le 20/05/2023

J'ai acheté ma Fiesta à une première main avec 35 000kms en remplacement d'un Peugeot 3008 diesel dont j'étais content mais habitant en ville suite à un déménagement, une voiture plus petite et surtout essence s'est imposait.Je voulais une 208 au départ, je suis un grand fan de la marque et je n'avais eu que des Peugeot jusqu'ici (106, 206 SW, 207 et 3008) mais en voyant les nombreux articles sur les problèmes des 1.2 PureTech, j'ai cherché un modèle plus fiable et je me suis dirigé sur cette Fiesta 1.0 Ecoboost de 100ch. Le moteur est surprenant, il n'est pas à l'aise en dessous de 2000trs/min mais pour le reste, il est idéal. La boîte 6 vitesses n'accroche pas et est facile à guidée.Question confort, c'est une Ford donc ferme en ville sur les ralentisseurs et routes dégradées malgré les jantes tôles de 15". Les sièges sont quand même confortables mais le maintient lombaire (pas réglable sur ma voiture) est trop prononcé ce qui fait que j'ai mal au dos sur les longs trajets.Aucun soucis particulier, elle a aujourd'hui 51 000kms et 5 ans, 1 an et demi qu'elle est en ma possession. Pas eu d'entretien à faire pour l'instant (sauf pneus AR), l'ancien propriétaire venait de faire la 2e révision, les plaquettes de frein et pneus AV.Elle a de nombreuses options malgré la finition assez basse comme l'écran tactile avec Android Auto et Apple Car Play qui fonctionne plutôt bien (quelques buggs mais assez rare), les phares automatiques, les rétroviseurs rabattables électriquement et les radars de reculs AR bien pratique en ville, la clim manuelle et l'assistance au freinage d'urgence assez sensible à basse vitesse (faut apprendre à doser la pédale de frein). Bref, tout l'équipement nécessaire pour une petite citadine finalement, et un coffre assez grand pour faire les courses de la semaine

Essais Ford Fiesta 6

Forum Ford Fiesta 6

Par lebubu le 26/02/2024 à 16:09

Commentaires ()

Déposer un commentaire