Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

La leçon de Ferrari aux 24 Heures du Mans 2024

Dans Sport Auto / Endurance GT

Cédric Pinatel

Ferrari a impressionné tout le monde ce week-end en conservant son titre aux 24 Heures du Mans 2024 juste devant des Toyota extrêmement compétitives et d’autres rivaux de très haut niveau. Les Français Alpine et surtout Peugeot ont vécu une course vraiment difficile.

Les deux Ferrari numéro 50 et 51 terminent sur le podium, premières et troisièmes !
Les deux Ferrari numéro 50 et 51 terminent sur le podium, premières et troisièmes !

En 2023, on les a dits chanceux car les Italiens avaient profité d’erreurs de pilotage chez Toyota pour garder les Japonais derrière après une fin de course à suspens. Encore plus passionnante à suivre avec d’innombrables changements de leader tout au long de l’épreuve, l’édition 2024 des 24 Heures du Mans a prouvé que cette victoire de Ferrari l’année dernière n’avait rien de chanceuse. 

Après avoir pris solidement la tête de course sur les premières heures grâce à une pointe de vitesse impressionnante sur le sec, délogeant la meilleure Porsche partie de la pole position et les Toyota, les trois Ferrari ont réussi à rester au contact de la tête de course sur toute la durée malgré tous les aléas de la compétition (de nombreuses averses, quelques accidents et autres pénalités). La 499P numéro 50 d'Antonio Fuoco, Miguel Molina et Nicklas Nielsen termine devant la Toyota GR 010 de n°7 de Kamui Kobayashi, Nyck de Vries et José Maria Lopez malgré un problème de portière dans la dernière heure qui a bien failli faire tout basculer. L’autre Ferrari numéro 51 complète le podium après avoir résisté à la meilleure Porsche dans les derniers tours, alors que la troisième Italienne (numéro 83) a dû abandonner à cause d’un problème mécanique.

Les Toyota semblaient plus rapides sur la seconde partie de la course, mais elles ont connu plusieurs petits incidents et autres sorties de piste (dont un gros contact causé par la Ferrari numéro 51 ayant entraîné une pénalité pour cette dernière). Les Porsche n’ont pas démérité elles aussi et la numéro 6 doit peut-être sa défaite à des paris perdus (notamment sur le choix des pneumatiques lors des phases de pluie). Cadillac semblait également en position de gagner en rythme de course, mais la course n’a pas tourné en leur faveur (avec là encore des incidents, des erreurs stratégiques et quelques soucis de fiabilité).

Une course cruelle pour les équipes françaises

Alors que Lamborghini fait bonne figure pour sa première participation dans la catégorie reine hypercar en plaçant une auto dans le top 10 final (malgré un rythme de course trop faible à la régulière), BMW a tout perdu sur des accidents (dont un véritable attentat de la Ferrari numéro 83) et les deux marques françaises ont vite été effacées de la lutte pour la victoire. Auteur de bonnes qualifications et d’un joli début de course, Alpine a vu ses deux A424 abandonner dans la soirée du samedi à cause de deux casses moteur. Peugeot a au contraire affiché une belle fiabilité mais ses deux 9X8 « Evo » étaient bien trop lentes à la régulière pour inquiéter les meilleures autos. Dans l’équipe au lion, on nous expliquait ne pas comprendre pourquoi les voitures n’arrivaient pas à rouler plus vite malgré toutes les améliorations techniques apportées en début de saison. Notons la performance tout sauf ridicule de la modeste Isotta Franschini italienne qui termine à une respectable 14ème place finale.

Porsche remporte le GT3

Porsche se console de la défaite en catégorie reine avec la victoire d’une 911 GT3 R dans la nouvelle catégorie GT3, remplaçant l’ancien GTE Pro. En LMP2, c’est l’équipe United Motorsport qui l’emporte.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Ces 24 Heures du Mans 2024 ont été passionnantes à suivre de l’intérieur et l’édition 2025 pourrait être encore meilleure : Alpine, Lamborghini et BMW auront plus d’expérience d’ici là pour inquiéter Ferrari, Porsche, Toyota et Cadillac et Aston Martin fera son arrivée dans la catégorie reine. On espère aussi que Peugeot ne jettera pas l’éponge après deux courses vraiment décevantes…

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire