Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Essai - Volvo XC40 Recharge 231 ch (2022) : que vaut l'entrée de gamme électrique suédoise ?

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Olivier Pagès

Après le lancement d’une première version électrique l’année dernière forte de 408 ch, Volvo continue de développer son offre aujourd’hui avec une nouvelle déclinaison plus accessible.  Est-elle bien née ?

Essai - Volvo XC40 Recharge 231 ch (2022) : que vaut l'entrée de gamme électrique suédoise ?

EN BREF

SUV compact

2e version électrique du XC40

231 ch

À partir de 45 800 €

Le XC40, le plus petit SUV de Volvo est apparu en 2018. Bien évidemment à ses débuts, il était disponible en essence et diesel. Progressivement, ensuite, le constructeur suédois l’a électrifié en le dotant de motorisations hybrides rechargeables (de 211 et 262 ch) et c’est donc l’an passé que le XC40 s'est converti au tout électrique. Aujourd’hui, le SUV compact a abandonné par conséquent tous les moteurs thermiques pour n’être disponible qu’en électrique que ce soit en hybride rechargeable ou 100 % électrique.

Après quatre ans d’existence, le XC40 en demeure pas moins le  modèle du constructeur suédois le plus écoulé en France. Il devance les deux autres SUV de la marque au palmarès à savoir le XC60 et XC90.

Son style continue donc de séduire la clientèle. Il faut dire que celui-ci n’a pas vraiment vieilli, d’autant plus qu’il a profité d’un léger restyling en début d’année. Les lignes sont toujours agréables et la filiation avec les autres modèles de la marque est évidente. La principale particularité esthétique réside au niveau de la calandre puisque celle-ci est désormais entièrement fermée contrairement aux hybrides rechargeables où elle est ouverte.

L'instrumentation est 100% numérique
L'instrumentation est 100% numérique
L'écran multimédia fonctionne désormais grâce à Androîd. L'ergonomie y gagne.
L'écran multimédia fonctionne désormais grâce à Androîd. L'ergonomie y gagne.

À l’intérieur, l’instrumentation 100% numérique est adaptée aux spécifications d’un modèle électrique. Celle-ci est toutefois relativement dépouillée. Mais c’est surtout le système multimédia qui évolue en faisant appel au système d’exploitation Google. L’environnement Android est maître à bord, donnant accès pour l’usager à Google assistant (assistant vocal), Google Maps (trafic en temps réel, stations de recharges à proximité, types de bornes disponibles, autonomie restante une fois sur place) et Google PlayStore. Finie l’époque où il fallait faire glisser celui-ci en haut ou en bas pour dérouler les menus comme c’était le cas auparavant. L’ergonomie y gagne énormément et devient ainsi plus intuitive. Lors du lancement de cette nouvelle génération de système d’exploitation, AppleCarplay et AndroidAuto n’étaient pas disponibles, ce qui représentait un vrai handicap. Ce défaut a été corrigé aujourd’hui. Bonne nouvelle.

Essai - Volvo XC40 Recharge 231 ch (2022) : que vaut l'entrée de gamme électrique suédoise ?

Mis à part cela, l’ambiance dans l’habitacle est aussi distinctive de la marque suédoise. La présentation est agréable, même si les teintes claires sont plus plaisantes que le noir de notre modèle d’essai. Rien à redire en revanche pour la qualité que ce soit celle de l’assemblage ou des matériaux.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Essai - Volvo XC40 Recharge 231 ch (2022) : que vaut l'entrée de gamme électrique suédoise ?
Essai - Volvo XC40 Recharge 231 ch (2022) : que vaut l'entrée de gamme électrique suédoise ?

Le coffre et l'habitabilité arrière sont de bon niveau.

Pas de problème non plus en matière d’habitabilité. Aux places arrière, le XC40 sait toujours recevoir, sa batterie étant dissimulée sous le plancher. Espace aux jambes, garde toit et largeur au coude en font une excellente familiale. Les 16 litres grignotés au coffre ne changent pas la donne (capacité de 419 litres) et son plancher inclinable, pliable et permettant de compartimenter la soute s’avère très pratique. Autre argument en sa faveur, pas de souci pour le stockage des câbles puisque celui-ci s’effectue dans un rangement dédié de 30 litres se situant sous le capot avant à la place du moteur. Ainsi, pas de place perdue dans le coffre.

Le rangement sous le capot avant est bien pratique pour stocker les câbles de recharge.
Le rangement sous le capot avant est bien pratique pour stocker les câbles de recharge.
À l'arrière, le plancher modulable permet d'optimiser son utilisation.
À l'arrière, le plancher modulable permet d'optimiser son utilisation.

 Une puissance plus traditionnelle

Le XC40 P8 Recharge avait fait parler de lui lors de son début de carrière par sa puissance généreuse de 408 ch qui était disponible grâce à deux moteurs électriques (un par essieu) de 150 kW chacun et un couple constant et instantané de 660 Nm. Des caractéristiques qui permettaient à ce sage SUV d’atteindre les 100 km/h en moins de 5 secondes, soit des chronos dignes d’une sportive, tout en bénéficiant en plus d’une transmission intégrale. Très bien pour l’image mais c’est clairement au-dessus du marché. Logiquement, Volvo a une puissance plus commune pour la catégorie avec 231 ch. Sans surprise, les performances sont moindres mais largement suffisantes avec un 0 à 100 km/h abattu en 7,4 s. Pure traction, notre XC40 est alimenté par une batterie est de 69 kWh alors que la déclinaison 4 roues motrices en possède une de 78 kWh.

Essai - Volvo XC40 Recharge 231 ch (2022) : que vaut l'entrée de gamme électrique suédoise ?

Dès la mise en route, on constate comme sur la version la plus puissante, l’absence de bouton de démarrage. Assez surprenant au départ, on s’y adapte assez rapidement. Il suffit de freiner et d’actionner le petit levier de vitesses pour mettre en marche la machine. Dès les premiers tours de roues, on retrouve les qualités de la famille XC40 avec une bonne position de conduite et un confort de très bon niveau, le tout dans un grand silence de fonctionnement puisque l’insonorisation est efficace que ce soit pour les bruits d’air ou de roulement. Faire de la route est particulièrement plaisant, même si la monte pneumatique 20 pouces de notre modèle d’essai dégrade légèrement le confort.

À l’usage, le moteur plus « petit » suffit largement pour un usage au quotidien avec des accélérations franches et toniques qui permettent de se sortir aisément de toutes les situations. Malheureusement, comme nous l’avions signalé lors de nos précédents essais du XC40, celui-ci souffre d’un poids conséquent (2 030 kg). Résultat, ne lui demandez pas du dynamisme, ce n’est clairement pas son truc. Il n’aime pas être bousculé et si tel est le cas cela se signalera par des mouvements de caisse et un indéniable côté pataud. Une fois, cela en tête et en adoptant une allure de sénateur, le XC40 saura vous séduire par son homogénéité.

Pour ce qui est de la récupération d’énergie, sans être équipé tous les accessoires pour obtenir une régénération idéale – puisqu’il ne dispose pas par exemple d'un mode « B » qui augmente la récupération d’énergie au freinage – le XC40 n’est pas dépourvu d’arguments car il peut fonctionner qu’avec la seule pédale d’accélérateur. Un système capable d’arrêter totalement la voiture au lever de pied au prix d’une forte décélération. Pour rester dans le domaine du freinage, il faut noter un bon ressenti de la pédale de frein, ce qui n’est toujours pas le cas pour toutes les électriques.  

Essai - Volvo XC40 Recharge 231 ch (2022) : que vaut l'entrée de gamme électrique suédoise ?

En termes d’autonomie, Volvo annonce une autonomie de 425 km avec une consommation de 18,6 kWh/100 km. Bien évidemment, la réalité est quelque peu différente puisque nous avons enregistré une moyenne de 19,2 kWh/100 km soit une autonomie avoisinant les 360 km. Toutefois, ces chiffres cachent une grande disparité. En ville et sur départementale, celui-ci se débrouille bien avec une moyenne de 17,4 kWh/100 km. Sur autoroute et sans grande surprise, le bilan se dégrade avec un 21,8 kWh/100 km relevé. À noter un petit détail agaçant :  Volvo n’indique jamais l’autonomie de son modèle en km, mais en pourcentage batterie (sauf sous les 15 %). Peu pratique, et pas vraiment rassurant…

Pour la recharge, sur une borne rapide, le XC40 - qui tolère jusqu’à 130 kW - demande 28 minutes pour passer de 10 % à 80 % de la batterie. Pour une charge complète, sur une borne de 11 kW, il faudra patienter 7h. Par ailleurs, Volvo a conçu un partenariat avec l’opérateur Plugsurfing afin que chaque acheteur d’une Volvo électrique reçoive gratuitement une carte leur donnant la possibilité de recharger sur un grand nombre de bornes publiques ( + 200 000), mais aussi d'avoir des tarifs préférentiels sur le réseau Ionity (0,35 €/kWh). Malheureusement, celle-ci ne nous a pas été d’un grand secours, car elle n’était pas reconnue sur les bornes de notre destination. De quoi susciter un peu de stress.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,42 m
  • Largeur : 1,86 m
  • Hauteur : 1,64 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 452 l / 1 527 l
  • Boite de vitesse : NC
  • Carburant : Electrique
  • Taux d'émission de CO2 : 0 g/km
  • Bonus : -1000 €
  • Date de commercialisation du modèle : Septembre 2017

* pour la version RECHARGE 231 1 EDITION ULTIMATE.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (25)

Mots clés :

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Achetez votre Volvo Xc40

En neuf avec PromoNeuve

Votre Volvo Xc40 neuve moins chère avec Promoneuve : jusqu'à 14% de remise

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire