Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Essai - Volkswagen Amarok (2023) : un retour sous de nouveaux contours

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Richard Pizzol

Le nouveau Volkswagen Amarok, deuxième génération du nom, fait son retour sur le marché des pick-up. Imposant, performant, agréable mais cher, l’Amarok est un pick-up séduisant, qui risque cependant de rester confidentiel. Essai de la version 3.0 TDI.

<p class="western" style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal;" data-mce-style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal;" align="left">Le Volkswagen Amarok est désormais le frère jumeau du Ford Ranger. Nul ne s’en plaindra.</p>
<p class="western" style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal;" data-mce-style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal;" align="left">Le Volkswagen Amarok est désormais le frère jumeau du Ford Ranger. Nul ne s’en plaindra.</p>

 EN BREF

Pick up

Deuxième génération

Uniquement en diesel

C’est en Afrique du Sud que les premiers essais du tout nouveau Volkswagen Amarok ont eu lieu. Pourquoi de si lointaines contrées ? Parce que l’Amarok est ici sur sa terre natale. Ah bon, l’Amarok n’est pas fabriqué en Allemagne ? Il ne l’est plus. Il sort désormais des chaînes de montage de l’usine Ford, où ce pick-up fait cause commune avec le Ranger. Vous l’aurez compris, le nouvel Amarok n’est plus un pur produit Volkswagen mais un copier-coller du Ranger. C’est l’un des fruits de l’accord passé entre les deux constructeurs, d’autres étant au programme des utilitaires comme le prochain Transporter, clone du Transit Custom. Le Volkswagen Amarok reprend tout de sa matrice Ford. Il s’en distingue tout de même dans la ligne : la face avant, le capot, les ailes et l’arrière sont spécifiques, tout comme la cabine qui lui est propre. Ce qui fait qu’il affirme sans hésiter qu’il est bien un Volkswagen. C’est plutôt vrai dans les apparences, et gageons d’ailleurs que beaucoup n’y verront que du feu.

Double cabine, super malus en vue

Ce pick-up est un double cabine, quatre portes, cinq places. Ce qui fait qu’il ne peut être considéré en France comme un utilitaire et devient voiture avec malus à la clé. Et même le risque du super malus de 50 000 €. Les homologations France sont en cours et diront si l’Amarok sera ou pas ainsi lesté.

Extérieurement, l’Amarok adopte des éléments de carrosseries qui lui sont propres, comme la face avant, le capot et les ailes.
Extérieurement, l’Amarok adopte des éléments de carrosseries qui lui sont propres, comme la face avant, le capot et les ailes.

Commercialisé en France en milieu d’année, l’Amarok sera proposé avec deux motorisations Diesel, le 4 cylindres TDI biturbo de 205 chevaux et un couple de 500 Nm, ou le V6 TDI de 240 chevaux et 600 Nm de couple. Les deux seront couplés à une boîte automatique à 10 rapports. Si la gamme internationale est composée de cinq finitions, seules trois ont droit de cité en France : Life, Style et Aventura, cette dernière étant orientée haut de gamme. Pas de finition de base et pas non plus de version PanAmerica pour notre marché. La version Life est uniquement proposée avec le 4 cylindres 205 chevaux, les deux autres versions se voyant dotées du V6 TDI de 240 chevaux.

Nous sommes bien dans un univers Volkswagen, même si l'écran central est celui du Ford.
Nous sommes bien dans un univers Volkswagen, même si l'écran central est celui du Ford.

À bord, nous sommes bien dans un univers Volkswagen. Tous les codes de la marque se retrouvent sur la planche de bord ; le volant et l’instrumentation sont propres à l’Amarok mais pas la tablette centrale qui est celle du Ford Ranger, même si le graphisme est signé Volkswagen. La position de conduite est très bonne, facile à trouver grâce aux réglages électriques, y compris sur ce véhicule d’essai avec la conduite à droite. La visibilité périphérique est satisfaisante, même si l’immense capot très plat ne permet pas une bonne visibilité du bout du véhicule. Cela peut être un léger handicap en tout-terrain.

Plus grand, plus long, plus haut

C’est qu’il a bien grandi cet Amarok 2023. Près de 10 centimètres de plus en longueur (96 millimètres pour être précis) pour atteindre 5,35 mètres. Il est aussi un peu plus haut, de 54 millimètres. L’empattement s’est allongé de 17 centimètres pour s’établir à 3 270 mm. Les porte-à-faux avant est arrière sont plus courts, conférant à l’ensemble une silhouette un peu plus ronde et plus harmonieuse. L’allongement de l’empattement bénéficie essentiellement aux places arrière. L’espace est clairement moins étriqué que sur les modèles précédents. Les sièges sont plus confortables, le dossier est plus incliné et un peu moins raide, la place au genou est plus conséquente et la position est globalement bien plus agréable… sauf pour le siège central où le tunnel de transmission se révèle franchement gênant. Bon courage à celui qui aura cette place surtout sur de longues distances !

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Le nouveau grand pick-up de Volkswagen sera commercialisé en France avec l’été.
Le nouveau grand pick-up de Volkswagen sera commercialisé en France avec l’été.

L’Amarok affiche aussi des capacités utilitaires satisfaisantes pour un double cabine. La benne, pouvant accueillir une palette, affiche 1,19 tonne de charge utile. La capacité de remorquage est de 3,5 tonnes avec une remorque freinée.

Chiffres clés *

  • Longueur : 5,35 m
  • Largeur : 2,20 m
  • Hauteur : 2,08 m
  • Nombre de places : NC
  • Volume du coffre : NC / NC
  • Boite de vitesse : Auto.
  • Carburant : Diesel
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Bonus / Malus : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Juin 2023

* A titre d'exemple pour la version II 3.0 TDI 240 AVENTURA.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (26)

Mots clés :

En savoir plus sur : Volkswagen Amarok 2

Volkswagen Amarok 2

SPONSORISE

Essais Pick-up

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire