Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Avant/après : tout savoir sur le restylage du Peugeot 3008 I

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Julien Bertaux

C’est en 2009 que la première génération du 3008 débarque dans la gamme Peugeot. Spacieux, confortable, agréable à conduire, il additionne les qualités sous une robe souvent jugée particulière. La marque rectifiera un peu le tir lors de son restylage, que nous détaillons ici en images.

Avant/après : tout savoir sur le restylage du Peugeot 3008 I

Au début des années 2010, le véhicule tendance à abattre est le Nissan Qashqai, un crossover qui mélange habilement berline et SUV. Peugeot compte bien prendre sa part de gâteau et lance en avril 2009 sa vision de la voiture de loisirs. Ce 3008 s’intercale entre la berline 308 et le monospace 5008 qui apparaîtra quelques mois suivant.

Peugeot le définit comme un crossover, mais le qualifier de SUV est tout aussi exact. Le constructeur l’a voulu comme une auto sans compromis et il faut avouer que la synthèse est proche du sans-faute.

Pour les aspects pratiques, il offre un grand coffre oscillant entre 512 et 1 612 litres. Son ouverture est large, en deux parties dont celle du bas supporte une charge de 200 kg. Les dossiers s’escamotent depuis le coffre via une manette, libérant ainsi un plancher plat. L’absence de banquette coulissante n’est pas regrettable puisque les passagers ont suffisamment d’espace. On aurait toutefois apprécié davantage de rangements.

Les passagers installés à l’avant sont également choyés. L’agencement du mobilier peut faire naître un sentiment d’engoncement, mais il faut avouer que l’ensemble est bien réalisé. Peugeot a mis le paquet sur la qualité perçue et cela se voit, tout en soignant l’ergonomie.

Enfin, le conducteur profite d’une bonne position de conduite ainsi que d’un châssis agréable à mener, malgré un poids relativement élevé. Le comportement routier est exemplaire, au prix toutefois d’un confort un peu ferme à basse vitesse.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Lors de son lancement, le 3008 est disponible selon quatre finitions. Le premier, Confort Pack, dispose du régulateur, de l’aide au démarrage en côte, du frein de parking électrique, de la climatisation, du volant cuir, de l’accoudoir central arrière, ou encore des rétroviseurs électriques et dégivrants.

Le deuxième niveau, Premium, est en plus équipé du contrôle actif du roulis (1.6 THP et 2.0 HDi), de la climatisation bizone, des capteurs de pluie et de lumière, des vitres arrière électriques, des antibrouillards, des jantes alliage de 17 pouces…

Ensuite, le niveau Premium Pack s’avère très complet avec l’affichage tête haute, la navigation, les vitres surteintées, ou encore le toit panoramique fixe.

Enfin, la Féline ajoute l’aide au stationnement avant, la sellerie cuir, la peinture métallisée et les jantes de 18 pouces.

Sous le capot, il laisse le choix entre le 1.6 VTi de 120 ch et le 1.6 THP de 150 ch. En diesel, le 1.6 HDi de 110 ch est de la partie avec la possibilité d’opter pour la boîte robotisée BMP6, dont l’agrément n’est pas au rendez-vous. Ce moteur est épaulé par le 2.0 HDi de 150 ch ou 163 ch en boîte automatique. Avec une masse qui dépasse 1 400 kg, il faut avoir en tête que les petits moteurs avouent vite leur limite sur l’autoroute ou une fois chargé.

En juillet 2011, les finitions changent de nom puisque la Confort Pack devient l’Access, la Premium se nomme Active et l’Allure remplace la Premium Pack. Le haut de gamme reste la Féline, mais gagne les feux au xénon directionnels. À noter également que le 1.6 HDi gagne le stop & start.

Le 3008 se lance dans l’hybride en février 2012 avec l’Hybrid4. Il s’agit d’un hybride diesel puisque le Peugeot cumule le 2.0 HDi de 163 ch avec un moteur électrique situé sur le train arrière. Le crossover devient alors un 4x4 et cumule 200 ch.

Le restylage de novembre 2013

Peugeot 3008 phase 1
Peugeot 3008 phase 1
Peugeot 3008 phase 2
Peugeot 3008 phase 2

Malgré un style assez particulier, le 3008 a su séduire au point de devenir le best-seller de la marque avec un demi-million d’exemplaires vendus en l’espace de quatre ans.

La marque décide de concentrer les évolutions esthétiques sur la partie avant de son modèle à succès. La calandre s’assagit et l’ensemble paraît plus homogène à l’œil. À l’arrière, seul le graphisme des feux évolue.

En revanche, statu quo dans l’habitacle qui bénéficie toujours d’une planche de bord façon cockpit et d’une bonne qualité de réalisation.

En février 2015, le 1.6 BlueHDi de 120 ch fait son apparition et en mai de cette même année le 1.2 PureTech de 130 ch se loge sous son capot. Un moteur qui a connu des soucis de fiabilité, et dont les propriétaires sortent du silence. Le 1.6 THP voit sa puissance majorée à 165 ch et une nouvelle transmission EAT6 est disponible sur le 2.0 HDi de 150 ch.

Douze mois plus tard, la gamme est simplifiée avec seulement trois niveaux : Active, Allure et Féline. À noter que les deux derniers s’enrichissent des aides au stationnement et de la caméra de recul.

En octobre 2016, le deuxième opus est lancé, avec le succès qu’on lui connaît.

Le restylage en images

Afin de visualiser les évolutions, voici les différences en images. Vous trouverez la « phase 1 à gauche (en haut sur mobile) et la « phase 2 » à droite (en bas sur mobile).

Dans sa première phase, le 3008 paraît massif, un effet sans doute dû à l'absence d'épaulement marqué au niveau de la ceinture de caisse ou de ligne de caractère. À noter que le museau est pour le moins "présent".
Dans sa première phase, le 3008 paraît massif, un effet sans doute dû à l'absence d'épaulement marqué au niveau de la ceinture de caisse ou de ligne de caractère. À noter que le museau est pour le moins "présent".
Dans sa phase 2, Peugeot ne juge pas opportun de modifier le profil, qui reste assez lourd visuellement. En revanche la partie avant est mieux réussie avec notamment un logo entièrement intégré.
Dans sa phase 2, Peugeot ne juge pas opportun de modifier le profil, qui reste assez lourd visuellement. En revanche la partie avant est mieux réussie avec notamment un logo entièrement intégré.

La calandre béante de type coupe frite, critiquée lors de sa sortie, et l'élément en plastique noir autour de l'antibrouillard manquent un peu de finesse. De plus, l'optique semble exagérément longue.
La calandre béante de type coupe frite, critiquée lors de sa sortie, et l'élément en plastique noir autour de l'antibrouillard manquent un peu de finesse. De plus, l'optique semble exagérément longue.
La calandre se plus discrète, le plastique moins présent et les otiques gagnent une petite queue de requin. Ces modifications n'ont pas nécessité la modification du capot et des ailes.
La calandre se plus discrète, le plastique moins présent et les otiques gagnent une petite queue de requin. Ces modifications n'ont pas nécessité la modification du capot et des ailes.

L'absence de nervure latérale fait défaut sur cette vue. À noter que la partie arrière est, comme celle de l'avant, assez massive.
L'absence de nervure latérale fait défaut sur cette vue. À noter que la partie arrière est, comme celle de l'avant, assez massive.
À l'occasion du restylage, Peugeot fait dans l'économie puisque seul l'intérieur des feux change. Il aurait été plus coûteux de modifier leur forme.
À l'occasion du restylage, Peugeot fait dans l'économie puisque seul l'intérieur des feux change. Il aurait été plus coûteux de modifier leur forme.

La forme de l'optique est plutôt travaillée. En revanche, l'intérieur est plus simple, hormis les points lumineux façon LED.
La forme de l'optique est plutôt travaillée. En revanche, l'intérieur est plus simple, hormis les points lumineux façon LED.
En phase 2, les feux prennent du relief et trois griffes apparaissent. En revanche, ils ne changent pas la physionomie de l'arrière du 3008.
En phase 2, les feux prennent du relief et trois griffes apparaissent. En revanche, ils ne changent pas la physionomie de l'arrière du 3008.

 

 

La planche de bord façon cockpit est particulièrement agréable en tant que conducteur. En revanche, la console centrale créée une vraie séparation avec son passager.
La planche de bord façon cockpit est particulièrement agréable en tant que conducteur. En revanche, la console centrale créée une vraie séparation avec son passager.
Peugeot n'a pas fait évoluer l'intérieur de son SUV. Il faut dire que la présentation est sérieuse, la qualité de fabrication présente d'un bon niveau tandis que l'ergonomie est bien pensée.
Peugeot n'a pas fait évoluer l'intérieur de son SUV. Il faut dire que la présentation est sérieuse, la qualité de fabrication présente d'un bon niveau tandis que l'ergonomie est bien pensée.


Le restylage de la version Hybrid4

L'Hybrid4 se démarque par une calandre aux barres uniquement latérales, des feux de jour à LED et par la présence moins marquée de plastique noir.
L'Hybrid4 se démarque par une calandre aux barres uniquement latérales, des feux de jour à LED et par la présence moins marquée de plastique noir.
À partir du restylage, cette version hybride rentre dans le rang et ne se différencie plus du reste de la gamme, hormis via ses jantes et le logo sur la calandre.
À partir du restylage, cette version hybride rentre dans le rang et ne se différencie plus du reste de la gamme, hormis via ses jantes et le logo sur la calandre.

Mots clés :

SPONSORISE

Achetez votre Peugeot 3008

En occasion avec La Centrale

Avis Peugeot 3008

3008 1.6 E-HDI 112 FAP ALLURE BMP6 (2012)

Par jeanjean1696 le 20/05/2023

Possédé pendant 2 ans et 40 000kms, en remplacement d'une Peugeot 207 de 2011 qui était trop petite de coffre, c'était une première main, entretenue chez Peugeot qui avait 100 000kms. Je n'ai eu aucuns problèmes majeurs à signaler (problème de boîte à 60 000 kms avec l'ancien proprio donc changement d'embrayage/volant moteur + vidange de boîte et reprogrammation), juste le planche de bord au dessus des aérateurs centraux qui s'est légèrement décollé (maladie sur ces modèles).C'est une très bonne voiture, j'en étais très satisfait, je rêvais d'en avoir un quand j'étais au collège et que je voyais le principal avec le sien. Il a un joli coffre malgré un gabarit assez compacte (assez pratique en ville), et une modularité vraiment intéressante grâce au plancher de coffre modulable et au siège passager AV qui se replis et qui permet une longueur de chargement de 2,60m.En finition Allure, le 3008 était très bien équipé avec le toit panoramique, GPS, les jantes aluminium de 16" (avec option Grip Control), une vraie roue de secours, l'affichage tête haute et le "distance alerte", etc...Consommation impressionnante avec cette boîte BMP 5,2L/100kms en faisant 5kms de ville, et le reste (35kms) sur voies rapides à 110km/h pour me rendre à mon travail. Mes collègues en boîte manuelle n'arrivaient pas a descendre en dessous des 6L/100kms avec le même moteur.Quand à la boîte BMP6 très décriée, je l'ai trouvé très bien. Les rapports sont courts sur les 2 premiers rapports mais ensuite, on peut appuyer sur le champignon et elle monte dans les tours. Des à-coups c'est sûr, mais en sachant l'utiliser, on fini par relâcher un petit peu l'accélérateur pour quelle passe sa vitesse en douceur et on peut reprendre l'accélération. C'est pas une boîte qui s'utilise avec une conduite sportive

Essais Peugeot 3008

Forum Peugeot 3008

Conseil

Par Invité Alban le 18/05/2024 à 12:16

Commentaires ()

Déposer un commentaire