Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Laquelle de l'Alpine A110 ou de la Porsche 718 Cayman doit-on s'offrir en occasion ?

Dans Guide fiabilité / Budget

Julien Bertaux

Opposer une Alpine à une Porsche peut rappeler des souvenirs à certains d’entre vous, lorsque les A310 et A610 comptaient chercher des poux à une certaine Porsche 911, chacune à leur époque. Nous sommes en 2024, le match entre les deux firmes est toujours d’actualité, toutefois avec de nouvelles prétendantes.

Laquelle de l'Alpine A110 ou de la Porsche 718 Cayman doit-on s'offrir en occasion ?

À l’ouest du Rhin, exactement à Dieppe en Normandie, nous avons l’Alpine A110, une auto qui a conservé l’esprit des Alpine d’antan : légèreté et agilité. Son moteur est en position centrale et sa structure fait appel à l’aluminium. Si les puissances sont assez modestes, de 252 à 300 ch, le poids oscille seulement aux alentours de 1 100 kg. Grâce à cette masse réduite, les performances sont largement à la hauteur.

À l’est du Rhin, à Zuffenhausen en Allemagne, la Porsche 718 Cayman possède une architecture similaire avec des moteurs à quatre cylindres turbo (hors GTS à partir de 2020, GT4 et GT4 RS), de type boxer et non en ligne comme pour la Française, positionnés également au centre de l’auto. En revanche, les puissances sont supérieures : de 300 à 500 ch. Voilà de quoi compenser les 300 à 400 kg supérieurs par rapport à l’Alpine. Il ne faut pas pour autant penser que cette masse supplémentaire altère le comportement, ce 718 Cayman n’a pas de leçon à recevoir de l’Alpine sur ce point.

Du côté de l’Alpine justement, plusieurs versions existent, mais les plus présentes sur le marché sont les versions de base Pure et Légende, puis GT et S. La R, plus radicale et en série limitée, s’adresse davantage aux collectionneurs qui recherchent la version ultime. Les trois premières bénéficient d’un châssis typé « joueur » et mobile qui ravira les amateurs de dérives. La déclinaison GT profite des mêmes réglages, mais son moteur est porté à 300 ch. Enfin, la S accueille le 1.8 dans sa définition la plus puissante (292 ou 300 ch selon les années), mais surtout adopte des trains roulants aux réglages différents. Plus stable à haute vitesse, elle est nettement plus à son aise sur les circuits rapides, ce qui en fait l’Alpine préférée des pistards.

L’Alpine a l’avantage de posséder deux personnalités : joueuse lorsqu’on la provoque un peu et efficace en étant plus délicat. Peu importe ce que l’on privilégie, la prise en main de cette sportive est bluffante de facilité.

La Porsche 718 Cayman se concentre sur une seule partition, celle de l’efficacité. Les vitesses de passage en courbe sont d’un haut niveau tant la stabilité paraît sans fin. Pourtant, elle est aussi capable de signer de belles virgules, mais elle demandera plus d’engagement de la part de son conducteur. De plus, la masse supplémentaire et le grip important nécessitent d’être particulièrement vigilant et « réveillé » lorsque l’arrière dérive. À noter que si la Porsche offre un meilleur équipement et davantage de soin à bord, comme les sièges réglables dans tous les sens lorsque les dossiers de l’Alpine restent fixes, elle est pourtant moins confortable en suspension.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Par rapport à la Dieppoise, le Cayman propose plus de choix avec la possibilité d’opter pour une boîte mécanique, finalement peu prisée en neuf. Elle n’a d’ailleurs pas tiré un trait sur les moteurs six-cylindres avec les versions GTS (à partir de 2020) et GT4 et GT4 RS (de 400 à 520 ch).

Budget à l’achat

Que votre cœur balance du côté de l’Alpine ou de la Porsche, le ticket d’entrée est similaire, environ 51 000 €. À ce prix, l’Alpine est plus récente (2019-2020) tandis que la Porsche accuse deux ans de plus. En revanche, le kilométrage est à peu près identique, entre 50 000 et 70 000 km.

 

Les Alpine A110 que l’on peut trouver :

Les exemplaires affichés à 51 000 € ne sont guère nombreux. Il faut davantage tabler sur 55 000 € pour profiter d’une offre plus confortable. À ce tarif, seules les versions Pure et Légende (252 ch) sont disponibles.

Laquelle de l'Alpine A110 ou de la Porsche 718 Cayman doit-on s'offrir en occasion ?

En ajoutant 5 000 € supplémentaires, vous pouvez prétendre à un modèle aux alentours des 20 000 km. En revanche, ceux qui veulent s’orienter vers une A110 S devront davantage mettre la main au porte-monnaie puisque la mise de départ est de 65 000 €. Toutefois, les kilométrages restent raisonnables avec moins de 30 000 km, mais les exemplaires sont rares. Ajouter 5 000 € de plus permet d’avoir beaucoup plus de choix (couleurs, types de jantes…).

Seulement, il y a possibilité de dépenser encore plus avec la S développant 300 ch. Apparue en novembre 2021, elle est plus récente, plus puissante et gagne en efficacité. Résultat, un budget de 72 000 € est requis avec 10 000 km environ. Quel que soit le moteur, la S est la plus disponible sur le marché de la seconde main avec des tarifs qui peuvent atteindre près de 100 000 € !

Laquelle de l'Alpine A110 ou de la Porsche 718 Cayman doit-on s'offrir en occasion ?

La GT, bénéficiant du moteur de 300 ch, débute au même prix que la S en s’affichant à partir 65 000 € avec un compteur peu garni : 25 000 km environ.

Quant à la R, son exclusivité et sa rareté se paient cher, à partir de 125 000 €.

Les prix de départ par version :

Les Porsche 718 Cayman que l’on peut trouver :

Comme pour l’Alpine, les exemplaires à 51 000 € ne courent pas les rues. Avec 55 000 €, il est plus facile de trouver chaussure à son pied, à condition de se diriger sur la déclinaison de 300 ch, âgé de cinq ans et ayant parcouru 60 000 km.

Laquelle de l'Alpine A110 ou de la Porsche 718 Cayman doit-on s'offrir en occasion ?

Comme pour l’Alpine, passer à l’étage supérieur nécessite un budget plus costaud : 65 000 € pour la 2.5 de 350 ch avec à la clé 50 000 km environ. Seulement, selon les options cochées lors la commande et le kilométrage, les exemplaires peuvent tutoyer les 80 000 €.

Il y a ensuite la GTS qui a existé en quatre et six cylindres. En toute logique, celle qui chante le mieux (et aussi la plus récente) est celle qui a la cote la plus soutenue. Lorsque la première débute à 71 000 €, la seconde demande un effort important avec une mise de départ de 120 000 € ! C’est davantage que la GT4 qui peut se dénicher près de 20 000 € de moins.

Laquelle de l'Alpine A110 ou de la Porsche 718 Cayman doit-on s'offrir en occasion ?

Enfin, la reine des Cayman, la GT4 RS atteint des sommets, ne comptez pas moins de 200 000 €.

Les prix de départ par version :

  • 718 Cayman 2.0 300 ch : à partir de 51 000 €
  • 718 Cayman 2.5 350 ch : à partir 65 000 €
  • 718 Cayman GTS (4 cyl.) : à partir de 71 000 €
  • 718 Cayman GTS (6 cyl.) : à partir de 120 000 €
  • 718 Cayman GT4 : à partir de 102 000 €
  • 718 Cayman GT4 RS : à partir de 200 000 €
    Retrouvez les annonces de Porsche 718 Cayman sur La Centrale

 

Budget à l’utilisation

Si ces deux sportives sont comparables en termes de prestations, sans pour autant adopter la même philosophie, les posséder n’entraîne pas les mêmes dépenses. Sur ce point, la Cayman reste une Porsche avec le prix des pièces et de la main-d’œuvre qui vont avec. De son côté, l’Alpine est nettement plus raisonnable. Pour les amateurs de circuit, il est impératif de prendre en compte le poids supérieur de l’Allemande, qui se ressent directement sur les consommables. A contrario, les pneus et les plaquettes de frein d’une Alpine ont une durée de vie étonnamment longue malgré les contraintes de la piste. Enfin, ces deux sportives ne se détachent pas en coût d’assurance, selon notre profil de conducteur.

Le bilan

Laquelle de l'Alpine A110 ou de la Porsche 718 Cayman doit-on s'offrir en occasion ?
Laquelle de l'Alpine A110 ou de la Porsche 718 Cayman doit-on s'offrir en occasion ?

Bonne nouvelle pour les amateurs de Porsche, les Cayman de 300 et 350 ch se vendent à des prix très proches de ceux de l'Alpine. Il faut toutefois être vigilant aux options choisies, nettement plus nombreuses que dans la Française. Il y a donc lieu d'hésiter, mais la puissance supérieure du 718 Cayman ne se retrouve pas chronomètre en main tant l'A110 profite pleinement de son poids réduit. Surtout, il est nécessaire de garder à l'esprit le coût d'utilisation et d'entretien plus élevé de l'Allemande. Si le rêve s'avère accessible à l'achat, prévoir une enveloppe entretien s'avère indispensable. L'Alpine A110 reste donc un choix plus raisonnable. Par ailleurs, ses deux autos peuvent être considérées comme des collectors puisque leurs remplaçantes fonctionneront aux watts.

À partir des versions six cylindres du Cayman, l'Alpine ne peut suivre la comparaison hormis dans sa déclinaison R. Cette dernière, aussi efficace soit-elle, doit être considérée comme un objet de collection, d'antant qu'une sortie de piste sur circuit pourrait coûter très cher (jantes et bas de caisse en fibre de carbone). On note que la cote du Cayman GTS six cylindres est nettement plus soutenue, et celle de la GT4 RS atteint des sommets. On entre ici dans un autre monde.

En savoir plus sur : Alpine A110 (2e Generation)

Alpine A110 (2e Generation)

SPONSORISE

Achetez votre Alpine A110 (2e Generation)

En occasion avec La Centrale

Avis Alpine A110 (2e Generation)

Essais Alpine A110 (2e Generation)

Commentaires ()

Déposer un commentaire