Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Commentaires - Rétromobile 2023 : les 30 ans de la Renault Twingo, ça se fête

Cédric Pinatel, Pierre-olivier Marie, Serge Bellu , mis à jour

Rétromobile 2023 : les 30 ans de la Renault Twingo, ça se fête

Déposer un commentaire

Par

Ça c'était une révolution cette voiture, une petite voiture pas cher économique, fiable, consomme peu, se faufile partout, de la place à l'intérieur...... les VE peuvent se remballer

Par

En réponse à Santino

Ça c'était une révolution cette voiture, une petite voiture pas cher économique, fiable, consomme peu, se faufile partout, de la place à l'intérieur...... les VE peuvent se remballer

   

Eh oui, l'application du concept de monospace aux citadines, il fallait y penser !

Beaucoup imitée, jamais égalée. :bien:

Par

En réponse à Santino

Ça c'était une révolution cette voiture, une petite voiture pas cher économique, fiable, consomme peu, se faufile partout, de la place à l'intérieur...... les VE peuvent se remballer

   

"fiable et consomme peu" ... pas gagné avec les 1ères et leur vieux cléon

qui faisait des joints de culasse , ensuite avec le 1,2 8s ou 16v , c'est

fiable effectivement

Par

En réponse à SPHINCTER

"fiable et consomme peu" ... pas gagné avec les 1ères et leur vieux cléon

qui faisait des joints de culasse , ensuite avec le 1,2 8s ou 16v , c'est

fiable effectivement

   

Il y a eu des défauts de calculateur air bag

Ressort de suspension qui casse

Bouton warning

Fuite huile 1.2 16v 3et calculateur moteur qui cramé car mal placé

Par

En réponse à Santino

Ça c'était une révolution cette voiture, une petite voiture pas cher économique, fiable, consomme peu, se faufile partout, de la place à l'intérieur...... les VE peuvent se remballer

   

1er commentaire...a côté de la plaque.

La Twingo disposait de l'antique moteur Cleon à sa sortie et était un véritable gouffre à essence.

Pour des performances très moyenne elle se goinffrait pas moin de 10l/100km en ville et pas en dessous de 7.5l/100km sur voie rapide.

On était loin loin loin dans la vrai vie des chiffres NDEC annoncés.

Et question insonorisation c'était la cata.

Elle était ridiculement équipée.

Mais...il y avait le reste.

Sa bouille sympa.

Sa modularité dig e d'une Renault.

Un rapport taille/habitabilité encore aujourd'hui inégalé.

Ses plastiques étaient tous dur mais...ça tenait la route et c'était robuste.

Son moteur rugueux et glouton était éprouvé (moteur datant des années 60). Il a fallu attendre 4 ans pour le voir modernisé et consommer moins (25% de gain).

Elle était pas trop cher, maniable, pas cher à entretenir.

 

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Par

En réponse à anneaux nîmes.

1er commentaire...a côté de la plaque.

La Twingo disposait de l'antique moteur Cleon à sa sortie et était un véritable gouffre à essence.

Pour des performances très moyenne elle se goinffrait pas moin de 10l/100km en ville et pas en dessous de 7.5l/100km sur voie rapide.

On était loin loin loin dans la vrai vie des chiffres NDEC annoncés.

Et question insonorisation c'était la cata.

Elle était ridiculement équipée.

Mais...il y avait le reste.

Sa bouille sympa.

Sa modularité dig e d'une Renault.

Un rapport taille/habitabilité encore aujourd'hui inégalé.

Ses plastiques étaient tous dur mais...ça tenait la route et c'était robuste.

Son moteur rugueux et glouton était éprouvé (moteur datant des années 60). Il a fallu attendre 4 ans pour le voir modernisé et consommer moins (25% de gain).

Elle était pas trop cher, maniable, pas cher à entretenir.

   

j'ai eu les 2 moteurs.

le Cléon n'est pas rugueux, juste mou. quant aux 10l en ville :areuh:

le moteur suivant est mieux mais toujours bien inférieur au bon vieux fire

Par

En réponse à anneaux nîmes.

1er commentaire...a côté de la plaque.

La Twingo disposait de l'antique moteur Cleon à sa sortie et était un véritable gouffre à essence.

Pour des performances très moyenne elle se goinffrait pas moin de 10l/100km en ville et pas en dessous de 7.5l/100km sur voie rapide.

On était loin loin loin dans la vrai vie des chiffres NDEC annoncés.

Et question insonorisation c'était la cata.

Elle était ridiculement équipée.

Mais...il y avait le reste.

Sa bouille sympa.

Sa modularité dig e d'une Renault.

Un rapport taille/habitabilité encore aujourd'hui inégalé.

Ses plastiques étaient tous dur mais...ça tenait la route et c'était robuste.

Son moteur rugueux et glouton était éprouvé (moteur datant des années 60). Il a fallu attendre 4 ans pour le voir modernisé et consommer moins (25% de gain).

Elle était pas trop cher, maniable, pas cher à entretenir.

   

L'anneau rectal qui parle de thermique, au secours.

J'ai récemment acquis la twingo probablement la plus collector, phase 1 avec le fameux cleon. Consommation moins de 7l aux 100, ce qui reste honorable au regard l'ancienneté du moteur. Par ailleurs, évoquer la piètre insonorisation est hors sujet, puisque toute les voitures de l'époque de cette gamme avaient une insonorisation inexistante (on est en 1995 !). Idem pour les performances : leur faiblesse était la norme pendant longtemps dans le segment des citadines qui étaient pensées pour de courts trajets ou pour des trajets plus longs sur route à 90.

Donc dans les faits, le moteur cleon n'a rien de rugueux, il fait ses chevaux et pousse même "pas si mal" pour 55ch tous mouillés, en plus de permettre de faire de l'autoroute à 130 et les atteignant facilement. Il est même très souple, reprendre en 4e à 30km/h ne fait pas trembler la carlingue dans tous les sens et il est aisé de passer de 30 à 70. En plus, sa sonorité caractéristique renvoie directement à la notion de "vrai" moteur oubliee, que les 3 cylindres actuels, le 1.2 purechiasse en tête, bafouent royalement avec leur bruit de tondeuse à gazon ou de machine à coudre (et dont la souplesse et la vigueur dans les tours sont purement foireuses, cf le purem. Èrde de 75ch de la 208 2)

Et en plus, ce moteur est quasi indestructible, malgré un jdc qui a tendance à se faire la malle, mais dont le remplacement est assez aisé pour un mécanicien pro ou averti. Loin de la fiabilité gerbante de l'inénarrable Puretech mentionné plus haut, avec sa courroie qui se désagrège car baignant dans l'huile (oui, ça baigne dans l'huile, on remplit le carter d'huile en arrosant la courroie, je dis ça aux connaisseurs de cuisine au QI à 2 chiffres de YouTube), à la consommation d'huile egalant sa consommation d'essence :biggrin: et aux casses, prématurées rapportées ici et là.

Bref, encore à côté de la plaque k' anneau rectal

Par

Me souviens avoir roulé à 160 compteur avec une Twingo1 Initiale, tout qui vibrait et pas trop rassurant, mais pressé de voir ma copine d’époque.

Par

En réponse à CrudiFrugi

L'anneau rectal qui parle de thermique, au secours.

J'ai récemment acquis la twingo probablement la plus collector, phase 1 avec le fameux cleon. Consommation moins de 7l aux 100, ce qui reste honorable au regard l'ancienneté du moteur. Par ailleurs, évoquer la piètre insonorisation est hors sujet, puisque toute les voitures de l'époque de cette gamme avaient une insonorisation inexistante (on est en 1995 !). Idem pour les performances : leur faiblesse était la norme pendant longtemps dans le segment des citadines qui étaient pensées pour de courts trajets ou pour des trajets plus longs sur route à 90.

Donc dans les faits, le moteur cleon n'a rien de rugueux, il fait ses chevaux et pousse même "pas si mal" pour 55ch tous mouillés, en plus de permettre de faire de l'autoroute à 130 et les atteignant facilement. Il est même très souple, reprendre en 4e à 30km/h ne fait pas trembler la carlingue dans tous les sens et il est aisé de passer de 30 à 70. En plus, sa sonorité caractéristique renvoie directement à la notion de "vrai" moteur oubliee, que les 3 cylindres actuels, le 1.2 purechiasse en tête, bafouent royalement avec leur bruit de tondeuse à gazon ou de machine à coudre (et dont la souplesse et la vigueur dans les tours sont purement foireuses, cf le purem. Èrde de 75ch de la 208 2)

Et en plus, ce moteur est quasi indestructible, malgré un jdc qui a tendance à se faire la malle, mais dont le remplacement est assez aisé pour un mécanicien pro ou averti. Loin de la fiabilité gerbante de l'inénarrable Puretech mentionné plus haut, avec sa courroie qui se désagrège car baignant dans l'huile (oui, ça baigne dans l'huile, on remplit le carter d'huile en arrosant la courroie, je dis ça aux connaisseurs de cuisine au QI à 2 chiffres de YouTube), à la consommation d'huile egalant sa consommation d'essence :biggrin: et aux casses, prématurées rapportées ici et là.

Bref, encore à côté de la plaque k' anneau rectal

   

J'ai eu deux Twingo première génération moteur Cléon.

Mon expérience rejoint ce que tu décris.

Voiture tout à fait vive, utilisable sur autoroute sans problème et consommation raisonnable.

J'ai changé la première quand ils ont sortis les modèles avec le toit ouvrant en toile.

Une des voitures avec laquelle j'ai passé d'excellents moments.

Par

En réponse à SF90

Me souviens avoir roulé à 160 compteur avec une Twingo1 Initiale, tout qui vibrait et pas trop rassurant, mais pressé de voir ma copine d’époque.

   

174 compteur avec le Cléon :biggrin:

Par

fallait pas freiner sous la pluie ni rouler vite avec.

Mais avec autant de place pour 4 , et ses côtés pratiques , elle était attachante.

Dommage que Renault l'ai remplacé par moins bien, puis par nulle .

Autant changer de nom .

Par

En réponse à SteppeOuais

Eh oui, l'application du concept de monospace aux citadines, il fallait y penser !

Beaucoup imitée, jamais égalée. :bien:

   

Sauf que Renault n'a pas été le premier... :bah:

https://www.caradisiac.com/honda-city-jazz-aa-1981-86-le-preambule-182820.htm

Par

En réponse à anneaux nîmes.

1er commentaire...a côté de la plaque.

La Twingo disposait de l'antique moteur Cleon à sa sortie et était un véritable gouffre à essence.

Pour des performances très moyenne elle se goinffrait pas moin de 10l/100km en ville et pas en dessous de 7.5l/100km sur voie rapide.

On était loin loin loin dans la vrai vie des chiffres NDEC annoncés.

Et question insonorisation c'était la cata.

Elle était ridiculement équipée.

Mais...il y avait le reste.

Sa bouille sympa.

Sa modularité dig e d'une Renault.

Un rapport taille/habitabilité encore aujourd'hui inégalé.

Ses plastiques étaient tous dur mais...ça tenait la route et c'était robuste.

Son moteur rugueux et glouton était éprouvé (moteur datant des années 60). Il a fallu attendre 4 ans pour le voir modernisé et consommer moins (25% de gain).

Elle était pas trop cher, maniable, pas cher à entretenir.

   

Je savais bien qu'un ingénieur de la NASA nous sortirait sa revue technique sur la twingo....mdrrr

Effectivement pour pas mal de choses que vous citez c'est exact mais au moins on pouvait encore changer les ampoules nous mêmes et il n'y avait pas besoin d'avoir de super Nintendo partout le tableau de bord

Par

En réponse à Pat ira pas loin

fallait pas freiner sous la pluie ni rouler vite avec.

Mais avec autant de place pour 4 , et ses côtés pratiques , elle était attachante.

Dommage que Renault l'ai remplacé par moins bien, puis par nulle .

Autant changer de nom .

   

J'ai la Twingo II et j'ai connu également les premières et troisièmes générations.

Effectivement, elle a pris de l'embonpoint et son esthétique s'est affadie à outrance (un style de voiture mondiale alors que c'est un modèle strictement européen, jamais compris ce choix complètement à côté de la plaque). Mais je ne dirai clairement pas qu'elle est "moins bien". Sa tenue de route et son confort sont à des années lumières de sa devancière (châssis de Clio, sièges bien dimensionnés vs ceux de la Twingo 1 qui sont assez petits). De plus, elle est toujours très spacieuse, les fondamentaux en terme de modularité sont toujours là (sièges AR individuels coulissants, sur la mienne en tout cas. Je sais que ce n'était pas le cas des versions les plus basiques), la finition pas trop crade même si le tdb est moche et visiblement, c'est assez fiable (la mienne est une horloge helvète en tout cas).

Non vraiment, il y en a des choses à dire sur Renault mais la Twingo II est une citadine très aboutie avec un excellent niveau de polyvalence. C'est mon unique caisse et je m'en satisfait très bien.

Par

twingo verte !

le bon temps ...

Par

Rien n'est impossible avec une twingo.

Twingo des enfers

https://youtu.be/K4QUzoYVeVA

:coolfuck:

Par

En réponse à Santino

Je savais bien qu'un ingénieur de la NASA nous sortirait sa revue technique sur la twingo....mdrrr

Effectivement pour pas mal de choses que vous citez c'est exact mais au moins on pouvait encore changer les ampoules nous mêmes et il n'y avait pas besoin d'avoir de super Nintendo partout le tableau de bord

   

C'est pas vraiment une revue technique mais juste le souvenir de la 1 que j'ai eu.

J'adorais cette voiture dont l'espace a bord était délirant. Mais c'était une caisse qui se limitait pour ma part à des trajets urbain et peri-urbain. Rouler sur autoroute plus de 2h avec s'apparentait à une punition.

Et dans les embouteillages elle gloutonnait comme pas 2. Alors si il y en a qui faisaient du 7L avec tant mieux. Ca veut au moins dite que leur condition de circulation étaient potables.

Quand ils ont changé le moteur pour moins gourmand j'ai passé mon tour. Remettre au pot pour consommer un peu moins n'était pas rentable.

Bien plus tard j'ai même eu la version 2.

Pour moi meilleure.

la petite version de 75cv. Équipement correct, une parfaite citadine. J'avais du mal à comprendre ceux qui la critiquait.

Elle était pas chère (souvent en promo), était bien plus aboutie que la 1, elle marquait des progrès à tout point de vue, confort, équipement, agrément, et consommation (et j'avais une essence).

Et si en espace intérieur et modularité on perdait, ce n'était en rien rédhibitoire.

Jamais un soucis avec.

Revendue sans perte au bout de 2 ans parce que plus usage.

Chacun ses petites expériences.

Par

La Twingo... cette petite automobile géniale qui a été transformée au fil des générations par un truc franchement décevant.

Tout comme pour l'Espace, Renault a fait sombrer une pépite.

La Twingo que j'aimerais bien avoir est la première génération des dernières années, en 16v.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

C'est pas vraiment une revue technique mais juste le souvenir de la 1 que j'ai eu.

J'adorais cette voiture dont l'espace a bord était délirant. Mais c'était une caisse qui se limitait pour ma part à des trajets urbain et peri-urbain. Rouler sur autoroute plus de 2h avec s'apparentait à une punition.

Et dans les embouteillages elle gloutonnait comme pas 2. Alors si il y en a qui faisaient du 7L avec tant mieux. Ca veut au moins dite que leur condition de circulation étaient potables.

Quand ils ont changé le moteur pour moins gourmand j'ai passé mon tour. Remettre au pot pour consommer un peu moins n'était pas rentable.

Bien plus tard j'ai même eu la version 2.

Pour moi meilleure.

la petite version de 75cv. Équipement correct, une parfaite citadine. J'avais du mal à comprendre ceux qui la critiquait.

Elle était pas chère (souvent en promo), était bien plus aboutie que la 1, elle marquait des progrès à tout point de vue, confort, équipement, agrément, et consommation (et j'avais une essence).

Et si en espace intérieur et modularité on perdait, ce n'était en rien rédhibitoire.

Jamais un soucis avec.

Revendue sans perte au bout de 2 ans parce que plus usage.

Chacun ses petites expériences.

   

:bien:

Dommage qu'aujourd'hui la twingo n'est plus celle qu'elle était à ses débuts

Par

En réponse à saintbab

174 compteur avec le Cléon :biggrin:

   

Je dépassais régulièrement les 180 sur autoroute dans les grandes descentes de l'A10 vers Paris.

Mais aucun vibrations ni rien à cette vitesse.

Par

En réponse à Pat ira pas loin

fallait pas freiner sous la pluie ni rouler vite avec.

Mais avec autant de place pour 4 , et ses côtés pratiques , elle était attachante.

Dommage que Renault l'ai remplacé par moins bien, puis par nulle .

Autant changer de nom .

   

Pour avoir eu la 1 en 1998 et possédant une 3 de 2019.... pour rien au monde je reviendrai à la 1 . Taisez-vous au lieu de colporter des inepties

Par

En réponse à Florilège87

Pour avoir eu la 1 en 1998 et possédant une 3 de 2019.... pour rien au monde je reviendrai à la 1 . Taisez-vous au lieu de colporter des inepties

   

Développe un peu…

Pour moi, si une Twingo devient un jour collector, ce sera la une uniquement, assez révolutionnaire, éventuellement la 2 en RS

Par

En réponse à Santino

Ça c'était une révolution cette voiture, une petite voiture pas cher économique, fiable, consomme peu, se faufile partout, de la place à l'intérieur...... les VE peuvent se remballer

   

une des dernieres renault fiable...

on en a une au boulot.. version commerciale...

on y met des sacs de ciment.. dedans..

un petite caisse comfortable et pratique...

sinon révez pas voiture de collection?

non y en a eu trop ... !!!

le temps ou renault faisait des voitures fiable et pas chere...

je me rappelle quand gohsn a sorti dacia...

il parlait de voiture simple et robuste...

pour les pays de l'est...

le journaliste lui a alors parlé de renault..lui demandant si l'attente de la clientéle était la meme!!

on avait compris.le silence..de goshn. pour la france du renault cher et pas fiable..*tondre le cochon français trop gras!!!

Par

Hé oui ! Toute une époque, quand la polyvalence et la mobilité d'une voiture n'était pas encore directement fonction de son prix...

Par

En réponse à -Nicolas-

La Twingo... cette petite automobile géniale qui a été transformée au fil des générations par un truc franchement décevant.

Tout comme pour l'Espace, Renault a fait sombrer une pépite.

La Twingo que j'aimerais bien avoir est la première génération des dernières années, en 16v.

   

Ma compagne a eu ce modèle. Gardée 15 ans. Increvable, fort pratique, économique et sans embrouilles. Insonorisation inexistante, en revanche.

Par

A l'epoque faut l'avouer, elle etait génial

pas cher à tout point de vue, permettant de répondre à plein d'utilisation. Et sa bouille a laisser une trace

Apres vue d'aujourd'hui ... c'est pas fou mais ça reste correct

moi ce qui m'a le plus choqué c'est le freinage, correct pour l'epoque mais essayé en 2010/2011 ça m'avait fait un peu peur, mal habitué faut croire

ça reste un symbole des derniere bonnes années françaises, les années 90

Par

En réponse à saintbab

174 compteur avec le Cléon :biggrin:

   

Exact, je ne voulais pas le dire, peur d'être pris pour un extra terrestre, je travaillais chez Renault au lancement de la Twingo, les ventes n'ont décollées que 6 mois plus tard, les clients n'adhéraient pas à cette nouvelle forme de petites voitures, ensuite l'histoire tout le monde l'a connais.

Par

En réponse à Florilège87

Pour avoir eu la 1 en 1998 et possédant une 3 de 2019.... pour rien au monde je reviendrai à la 1 . Taisez-vous au lieu de colporter des inepties

   

On a le droit d'aimer la m. Moteurs indigents,le 0.9 tce est une plaie et tourne comme une patate, c'est en plus une smart inversée. :biggrin:

Alors oui, c'est mieux équipé, plus silencieux, mais c'est aseptisée, édulcorée, comme la nourriture industrielle, et les gens zvalent ça sans broncher, les fragiles piaillent pour le bruit alors ils préfèrent conduire une tondeuse à gazon. C'est la vie, le monde d'aujourd'hui refuse le moindre risque et préfère tout verrouiller, tout securiser. Mais la fin, les gens, qui usent de ces choses, deviennent des fragiles.

Par

J'ajouterais que la twingo 1 est la seule qui a un vrai potentiel en collection, la 2, certes plus confortable, ne vaut pas un clou par sa fadeur, et je ne parle même pas de la 3 et de son physique de bimbo botoxee qui n'attendra jamais les 250 000km avec le moteur d'origine

Par

Il ne faut pas oublier que cette Twingo, dans sa première version, fut dessinée à une époque (déjà ou encore) où Renault n'avait pas le sou. Ce fut un miracle d'ingéniosité fait avec ce qui était disponible, d'où le vieux Cléon fonte 5 paliers et la version unique.

Cette voiture montre toute la capacité de création des ingénieurs alors qu'ils étaient encore plus fortement contraints qu'à l'habitude.

Par

j'adore toujours cette voiture, voiture culte collector.

Par

surtout la twingo 1 avec le toit en toile couleur fluo ! apres y a eu tellement de version

Par

voiture increvable et maintenance ultra facile simple, tout est bien conçu !

Par

une petite voiture dans laquelle tu peux mettre 4 copains et des planches de surf, geniale sur la neige, legere par contre tu te sens petit et seul et con inexistant sur l'autoroute, au top partout sauf sur l'autoroute

Par

Rétrofit, rétrofit, rétrofit ! https://poa.tv/renault/2022/une-twingo-renovee-et-electrifiee-pour-la-proposer-au-plus-grand-nombre-cest-le-projet

Quel dommage d'avoir flingué la Twingo ! Elle aurait pu être améliorée.

Par

Ma mère a eu un des premiers exemplaires à sa sortie.

Je lui ai piqué une semaine, c'était fou les sourires des gamins sur son passage.

Une bonne bouille rigolote.

Et modularité excellente pour un jeune couple libidineux dans la campagne.

Par

J'ai toujours su que cette géniale petite voiture rejoindrait un jour les Coccinelle, Mini, 2CV et autres populaires au Panthéon des mythes automobiles.

Par

La Twingo 1 du génie Pure, une Espace incroyable pour sa taille et une vraie petite souris des villes, Vives et nerveuse! Fiable et économique, j'ai limite envie d'en dénicher une et uniquement la une, en phase ll 16s, si possible !

Par

En réponse à CrudiFrugi

L'anneau rectal qui parle de thermique, au secours.

J'ai récemment acquis la twingo probablement la plus collector, phase 1 avec le fameux cleon. Consommation moins de 7l aux 100, ce qui reste honorable au regard l'ancienneté du moteur. Par ailleurs, évoquer la piètre insonorisation est hors sujet, puisque toute les voitures de l'époque de cette gamme avaient une insonorisation inexistante (on est en 1995 !). Idem pour les performances : leur faiblesse était la norme pendant longtemps dans le segment des citadines qui étaient pensées pour de courts trajets ou pour des trajets plus longs sur route à 90.

Donc dans les faits, le moteur cleon n'a rien de rugueux, il fait ses chevaux et pousse même "pas si mal" pour 55ch tous mouillés, en plus de permettre de faire de l'autoroute à 130 et les atteignant facilement. Il est même très souple, reprendre en 4e à 30km/h ne fait pas trembler la carlingue dans tous les sens et il est aisé de passer de 30 à 70. En plus, sa sonorité caractéristique renvoie directement à la notion de "vrai" moteur oubliee, que les 3 cylindres actuels, le 1.2 purechiasse en tête, bafouent royalement avec leur bruit de tondeuse à gazon ou de machine à coudre (et dont la souplesse et la vigueur dans les tours sont purement foireuses, cf le purem. Èrde de 75ch de la 208 2)

Et en plus, ce moteur est quasi indestructible, malgré un jdc qui a tendance à se faire la malle, mais dont le remplacement est assez aisé pour un mécanicien pro ou averti. Loin de la fiabilité gerbante de l'inénarrable Puretech mentionné plus haut, avec sa courroie qui se désagrège car baignant dans l'huile (oui, ça baigne dans l'huile, on remplit le carter d'huile en arrosant la courroie, je dis ça aux connaisseurs de cuisine au QI à 2 chiffres de YouTube), à la consommation d'huile egalant sa consommation d'essence :biggrin: et aux casses, prématurées rapportées ici et là.

Bref, encore à côté de la plaque k' anneau rectal

   

Des gens qui n'ont finalement jamais de Twingo première génération.... mais qui te cherchent des défauts sans prendre en compte d'autres paramètres, comme le fait c'etait une vraie voiture du peuple et non pas une mercos !

Bref Renault,la marque préférée des haters lol:areuh:

Par

En réponse à Santino

Ça c'était une révolution cette voiture, une petite voiture pas cher économique, fiable, consomme peu, se faufile partout, de la place à l'intérieur...... les VE peuvent se remballer

   

Renseignez vous, Lormauto essaie de faire homologuer la transformation de Twingo en Twingo électrique.

Pour l'instant il bute sur le coût, parce qu'il essaie d'arriver à une location à 100€/mois.

Par

Une petite voiture qui a fait sensation à l'époque.

Une modularité et une habitabilité exemplaire (comme la MINI 30 ans avant, un peu...), un design sympa et coloré, des plastiques sommaires mais plutôt résistants.

Le moteur était un ancêtre gourmand (mais relativement fiable), mais le carburant été aussi moins cher.

D'ailleurs, sa tardive rivale, la KA, était sortie également avec le très vieux 1.3 60ch....

Par

La version restylé 1.2 16V , ou Initiale c'est juste tres stylé. À surtout pas prendre la version sans embrayage dégueulasse

Par

On est pas prêt de voir un véhicule puretech en mode "collection" :fresh::fresh::fresh::fresh::fresh::fresh:

Par

Scoop !

Aujourd'hui notre excellent ami le Grand Roux est arrivé sur le salon avec sa célèbre veste !

Ouvrez l'œil et le bon... :biggrin:

Par

En réponse à NICO25560

On est pas prêt de voir un véhicule puretech en mode "collection" :fresh::fresh::fresh::fresh::fresh::fresh:

   

En exposition statique, ça reste possible …

Par

En réponse à Santino

Ça c'était une révolution cette voiture, une petite voiture pas cher économique, fiable, consomme peu, se faufile partout, de la place à l'intérieur...... les VE peuvent se remballer

   

pas cher oui .. solide oui mais économique non... çà boit ses 7 litres tranquille une twingo...avec son vieu moteur de 4cv!!!

si vous voulez l'équivalent en moderne... prenez une C1 çà boit 4l5... 5 litres max.. et moteur toy c'est aussi trés solide..

Par

En réponse à NICO25560

On est pas prêt de voir un véhicule puretech en mode "collection" :fresh::fresh::fresh::fresh::fresh::fresh:

   

ni un tce!!!

Par

En réponse à manu.lille

Renseignez vous, Lormauto essaie de faire homologuer la transformation de Twingo en Twingo électrique.

Pour l'instant il bute sur le coût, parce qu'il essaie d'arriver à une location à 100€/mois.

   

c'est surtout qu'il veut arnaquer le client et l'etat...

en clait faire payer 12 000 alors que y a tout casser 4000 de matos chinois...

avec une batterie 3 fois plus petite que sur la zozo!!

et qu'il veut aussi récuperer les 5000 de bonus...

bref c'est pas gagné le rétrofit façon byzness nostalgique!!!

si le retrofit etait possible sans passer par des "entreprises gourmandes";...

mais par des particuleirs çà le fait...

à tout casser 5000 balles de matos... et une centaine d'heures...!!!

de loisirs!!!

mais bien sur l'état veut pas!!!

bin oui pas de tunes à récuperer!!!

Par

En réponse à Florilège87

Pour avoir eu la 1 en 1998 et possédant une 3 de 2019.... pour rien au monde je reviendrai à la 1 . Taisez-vous au lieu de colporter des inepties

   

quand tu devras faire de la mécanique sur la 3..

tu comprendras pourquoi la 1 est cent fois mieux!!!

'une voiture pratique pas chere... renault est passé à une merde chere pas fiable..

et à l'entretien compliqué...

évidemment ventes divisés par 10!!!

les clients sont partis sur des caisses plus fiables moins cheres et facile à entretenir..

genre c1... panda... petite coréenne... etc...

Par

Ma twingo est de 2001. Avec elle

Elle m'a fait passer le col de vizzavona à maintes reprises sous la neige

Elle m'a conduit jusqu'à la plage de saleccia par la piste où je croisais des 4x4 amusés

Elle m'a amené en forêt aux champignons par les pistes forestières

Elle m'a posé sur des plages sauvages pour des oursinades mémorables

Elle a ramené ma famille prise dans des inondations

Elle m'a permis de contempler les étoiles à partir de pistes sur les hauteurs d'Ajaccio

Elle accepte les courses de la semaine sans rechigner

Elle se gare partout

Elle m'a amené jusqu'en Bretagne

Elle conduit ma femme au boulot tous les jours

Et la elle s'occupe des premiers tous de roues autonomes de mon plus grand qui vient d'avoir le permis.

Le tout sans stress, sans prise de tête !

Comme le faisait la Dyane de mon grand père !

C'est plus qu'une voiture non ?

Par

En réponse à NICO25560

On est pas prêt de voir un véhicule puretech en mode "collection" :fresh::fresh::fresh::fresh::fresh::fresh:

   

Parce que tu crois qu'il y a 30 ans, les langues de pute encensaient la Twingo ? Non, ils crachaient dessus, que fallait être une gonzesse ou une p*dale pour rouler là dedans, que c'était pas une "vraie" voiture, qu'on pouvait avoir une XXX d'occasion vachement mieux pour le même prix et que des merdes comme ça, ça sera jamais regardé comme une voiture de collection, pas comme une YYY d'il y a 30 ans de plus, parce que ça, c'était une vraie bagnole.

Par

En réponse à CrudiFrugi

J'ajouterais que la twingo 1 est la seule qui a un vrai potentiel en collection, la 2, certes plus confortable, ne vaut pas un clou par sa fadeur, et je ne parle même pas de la 3 et de son physique de bimbo botoxee qui n'attendra jamais les 250 000km avec le moteur d'origine

   

Et 30 ans après, on commencera par regarder la Twingo RS comme une voiture de collection. Puis l'Initiale commencera à avoir ses adeptes. Surtout que l'auto se fait très rare ! Et ça sera le moment in on entendra "ouimé la 3eme génération, jamais elle sera collectionnée..."

Par

En réponse à GY201

Il ne faut pas oublier que cette Twingo, dans sa première version, fut dessinée à une époque (déjà ou encore) où Renault n'avait pas le sou. Ce fut un miracle d'ingéniosité fait avec ce qui était disponible, d'où le vieux Cléon fonte 5 paliers et la version unique.

Cette voiture montre toute la capacité de création des ingénieurs alors qu'ils étaient encore plus fortement contraints qu'à l'habitude.

   

Le cléon fonte n'est pas un mauvais moteur.

Le plus gros défaut de ce moteur sur la twingo est une injection monopoint marelli, adaptée à la hate. Ce type de moteur critiqué par la presse n'est jamais qu'un 1/2 V8 américain avec l'arbre à came en bas, les tiges, les culbuteurs et la culasse 2 soupapes / cylindre.

Personne ne critique le moteur de la corvette C8 qui reste avec cette architecture.

Quand on voit rouler une r5 turbo maxi avec son antique cléon fonte, et bien on est bluffé.

C'est rageur , plein de puissance de couple et c'est fiable et toujours pas vraiment démodé.

Par

En réponse à Isaac 92

J'ai toujours su que cette géniale petite voiture rejoindrait un jour les Coccinelle, Mini, 2CV et autres populaires au Panthéon des mythes automobiles.

   

Un mythe qui restera assez franco-français toutefois.

Rappelons que cette auto n'a jamais été proposée avec version volant à droite.

Pas bien malin, alors que Rîno progressait alors très correctement sur le marché U.K et que le modèle aurait pu connaitre un très large succès là bas, et remplacer nombre de Mini/Metro arrivant en fin de carrière.

Et exister au Japon aussi.

Par

En réponse à SF90

Développe un peu…

Pour moi, si une Twingo devient un jour collector, ce sera la une uniquement, assez révolutionnaire, éventuellement la 2 en RS

   

La 3 , tient mieux la route , freine mieux, plus silencieuse , plus puissante , bref supérieure en tout point ....sans parler des 4 portes . Autant j'avais peur dans la un , autant je suis à l'aise dans la 3 . Enfin je peux grimper une longue côte sur autoroute à 130....quand c'était pieds au plancher à 100 en 4 eme avec la twingo 1 ....

Par

En réponse à Florilège87

La 3 , tient mieux la route , freine mieux, plus silencieuse , plus puissante , bref supérieure en tout point ....sans parler des 4 portes . Autant j'avais peur dans la un , autant je suis à l'aise dans la 3 . Enfin je peux grimper une longue côte sur autoroute à 130....quand c'était pieds au plancher à 100 en 4 eme avec la twingo 1 ....

   

La 3 tient mieux la route ?!... sauf sur autoroute par fort vent latéral ou lors des dépassements de camions... :ange:

Par

En réponse à Pourquoi pas...

Sauf que Renault n'a pas été le premier... :bah:

https://www.caradisiac.com/honda-city-jazz-aa-1981-86-le-preambule-182820.htm

   

Bonjour

En effet depuis 1985 et elle avait déjà l'essuie-glace pantographe semble t'il...

https://autotalkz.com/lang-fr/cat-honda/honda-today/

 

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité