Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Commentaires - Le salaire du patron de Ford fait jaser aux Etats-Unis (mais il reste loin de Carlos Tavares)

Cédric Pinatel

Le salaire du patron de Ford fait jaser aux Etats-Unis (mais il reste loin de Carlos Tavares)

Déposer un commentaire

Par

Vu ce que leurs syndicats ont réussi à obtenir en augmentation après leur dernière grève, je vois pas trop de quoi ils se plaignent ..

Par

Ronaldo et Benzema gagnent beaucoup plus en jouant à la ba-balle en Arabie Saoudite.

Par

Tous le monde est libre d'acheter ou pas des Ford ou Stellantis, pour financer ces salaires mérités ou pas, et peu importe ... :bien:

Par contre les impôts, ... :biggrin:

Par

En réponse à Jhonny Disquette

Vu ce que leurs syndicats ont réussi à obtenir en augmentation après leur dernière grève, je vois pas trop de quoi ils se plaignent ..

   

Et toi, en quoi ça te regarde ?

Le patron s'est augmenté de 26% ? J'espère qu'ils demanderont une augmentation de 26%. Rien de plus normal.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Ça s'explique assez simplement. A gauche, ils ont séché les cours de maths (sans doute pour aller meugler dans une contestation sociale sans même en comprendre les tenants et les aboutissants de celle-ci mais si ça permet de sécher les cours "why not" se disaient-ils à l'époque).

Du coup, ils s'imaginent (n'ayant jamais fait le calcul), que si le PDG acceptait de gagner 4k euros (seuil de la richesse absolue selon la gauche) et que l'on redistribuait son salaire aux employés, ils pourraient avoir une augmentation substantielle.

Un jour ils feront le calcul, et se rendront compte que ça représente peanuts. (ou pas)

Pour Tavares on avait fait le calcul. S'il bossait pro-bono, ça ferait une augmentation de 1 Menu Best Of au Mac Do par employé par an. La belle affaire. :bah:

Après il y aurait, selon la gauche, une notion de principe et de décence. Et je suis d'accord avec eux sur ce point. La décence c'est de se réjouir de ceux qui gagnent plus et si besoin soigner sa jalousite aigue. :bah:

 

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

"raclure" d'entrée de jeux, belle argumentation ... :bah:

En revanche, cette assertion est tous à fait recevable : "Ils ont compris que les sujets économiques et de société intéressaient plus que ceux traitant de la comparaison entre chaîne et courroie de distribution... "

Pourquoi ne pas le souligner ?

Par

Henri Ford le createur de la marque(LUI) disait que l'ecart de rémunération entre le patron et ses ouvriers ne devait pas dépasser le ratio de 1 à 40.

en 2024 c'est 1 à 350 mini, voir bien plus. CQFD.

et ce ne sont que des comptables comme Tavarès et pas des créateurs d'entreprise...

Par

En réponse à carver

Henri Ford le createur de la marque(LUI) disait que l'ecart de rémunération entre le patron et ses ouvriers ne devait pas dépasser le ratio de 1 à 40.

en 2024 c'est 1 à 350 mini, voir bien plus. CQFD.

et ce ne sont que des comptables comme Tavarès et pas des créateurs d'entreprise...

   

Un saint homme !

60000 ouvriers mis a la porte en 1927 !

En 1932, 3000 manifestants, Ford fait venir la police : 4 morts abattus par balles par mis les manifestants (et 20 blessés graves)

Citation d'Henri Fort : 'Les organisation syndicale sont la plus mauvaise chose qui n'ait jamais frappé sur Terre'

Tellement un saint Homme que Hitler a décoré Ford de la médaille des Aigles Nazi Allemands.

:areuh:

Par

En réponse à carver

Henri Ford le createur de la marque(LUI) disait que l'ecart de rémunération entre le patron et ses ouvriers ne devait pas dépasser le ratio de 1 à 40.

en 2024 c'est 1 à 350 mini, voir bien plus. CQFD.

et ce ne sont que des comptables comme Tavarès et pas des créateurs d'entreprise...

   

Tout est dit.

Par

En réponse à Axel015

Un saint homme !

60000 ouvriers mis a la porte en 1927 !

En 1932, 3000 manifestants, Ford fait venir la police : 4 morts abattus par balles par mis les manifestants (et 20 blessés graves)

Citation d'Henri Fort : 'Les organisation syndicale sont la plus mauvaise chose qui n'ait jamais frappé sur Terre'

Tellement un saint Homme que Hitler a décoré Ford de la médaille des Aigles Nazi Allemands.

:areuh:

   

Oh le point Godwin.

En attendant, Picsouvares n'a même pas daigné se pointer à la réunion avec les syndicats à Mirafiori, alors que ce qui s'y passe est justement de SA faute.

Par

En réponse à Axel015

Ça s'explique assez simplement. A gauche, ils ont séché les cours de maths (sans doute pour aller meugler dans une contestation sociale sans même en comprendre les tenants et les aboutissants de celle-ci mais si ça permet de sécher les cours "why not" se disaient-ils à l'époque).

Du coup, ils s'imaginent (n'ayant jamais fait le calcul), que si le PDG acceptait de gagner 4k euros (seuil de la richesse absolue selon la gauche) et que l'on redistribuait son salaire aux employés, ils pourraient avoir une augmentation substantielle.

Un jour ils feront le calcul, et se rendront compte que ça représente peanuts. (ou pas)

Pour Tavares on avait fait le calcul. S'il bossait pro-bono, ça ferait une augmentation de 1 Menu Best Of au Mac Do par employé par an. La belle affaire. :bah:

Après il y aurait, selon la gauche, une notion de principe et de décence. Et je suis d'accord avec eux sur ce point. La décence c'est de se réjouir de ceux qui gagnent plus et si besoin soigner sa jalousite aigue. :bah:

   

Tavares n'est pas la seule sangsue.

Il ne représente pas que de la captation de richesse, Tavares c'est aussi des suppressions d'emplois, des délocalisations, des salaires pitoyables...

Encore pour l'année passée, son salaire a (de nouveau) explosé, mais les primes des salariés ont baissé. Alors que les bénéfices ont augmenté de 2022 à 2023.

Les partis du patronat (PS-Macron-LR-RN-Reconquête) trouvent cela normal, la gauche dit que cela ne l'est pas. C'est tout.

Par

Il est aussi question de la rémunération de l'héritier. Pas triste !

Un petit mot sur celles des Pigeot ?

J'ai cru lire que l'un deux était entré dans la catégorie des milliardaires.

Par le fruit d'un labeur acharné, ou d'une intelligence hors-pair, à n'en pas douter.

Un petit mot là dessus Cara ?

Par

et le salaire du boss de Apple (qui est le double de celui de Tavares :eek:) .... on en parle ou pas ????

c'est marrant comme ça gène moins tout à coup :voyons:.... quand le mec vend des téléphones et des ordi' c'est donc no-limit.... mais dans l'automobile ça coince :up: ???

Tavares vole rien. il prend ce qu'on lui donne .

son remplaçant qui arrive bientot prendra pareil.... c'est une des + grosse boite automobile mondiale.

Par

En réponse à Maître-Yoda

Tavares n'est pas la seule sangsue.

Il ne représente pas que de la captation de richesse, Tavares c'est aussi des suppressions d'emplois, des délocalisations, des salaires pitoyables...

Encore pour l'année passée, son salaire a (de nouveau) explosé, mais les primes des salariés ont baissé. Alors que les bénéfices ont augmenté de 2022 à 2023.

Les partis du patronat (PS-Macron-LR-RN-Reconquête) trouvent cela normal, la gauche dit que cela ne l'est pas. C'est tout.

   

Si les salaires sont pitoyables pourquoi les salariés ne vont pas voir ailleurs en jouant la concurrence ? :bah:

Concernant les délocalisations, on a pas tous la chance d'avoir un gouvernement qui applique la méthode Trump malheureusement. :bah:

https://www.lesechos.fr/2018/06/delocalisation-trump-menace-harley-davidson-de-represailles-974709

https://www.lepoint.fr/automobile/trump-menace-toyota-de-represailles-en-cas-de-construction-d-une-usine-au-mexique-05-01-2017-2094937_646.php

https://investir.lesechos.fr/actu-des-valeurs/la-vie-des-actions/delocalisation-donald-trump-menace-general-motors-1720561

Par

En réponse à Maître-Yoda

Et toi, en quoi ça te regarde ?

Le patron s'est augmenté de 26% ? J'espère qu'ils demanderont une augmentation de 26%. Rien de plus normal.

   

Juste pour info, il existe une relation de subordination entre la patron et ses salariés, concrétisé par un contrat de travail.

En langage clair, et en utilisant des mots simples à la portée d'un simplet de gauche, (qui plus est visiblement TRES mal élevé), c'est le patron qui décide du salaire de ses employés, qui font ce qu'on leur dit de faire.

De plus, le niveau de responsabilité et de compétence d'un PDG ou CEO d'une entreprise de plusieurs dizaines voire centaines de milliers de salariés n'a rien à voir avec le boulot d'un brave ouvrier qui visse le même capot de voiture toute la journée.

Et ça, c'est en restant gracieux et courtois.

En étant moins urbain, je peux rajouter que tous les losers pue-la-sueur qui beuglent sous une pancarte CGT auraient sans doute pu bosser un peu mieux à l'école, ça leur aurait évité un boulot à la con et une vie de merde.

Par

En réponse à Maître-Yoda

Et toi, en quoi ça te regarde ?

Le patron s'est augmenté de 26% ? J'espère qu'ils demanderont une augmentation de 26%. Rien de plus normal.

   

A leur dernière grève en octobre 2023, les ouvriers ont gagnés 25% d'augmentation.

Par

En réponse à Maître-Yoda

Tout est dit.

   

et Tavarès c'est X 2500 !!! (il explose les compteurs).

je différencie bien les créateurs d'entreprise des comptables de passage...

Par

En réponse à Jhonny Disquette

A leur dernière grève en octobre 2023, les ouvriers ont gagnés 25% d'augmentation.

   

Et Jim Farley à fait grève combien de temps pour obtenir 26 % ?

Par

En réponse à titeuf380

et le salaire du boss de Apple (qui est le double de celui de Tavares :eek:) .... on en parle ou pas ????

c'est marrant comme ça gène moins tout à coup :voyons:.... quand le mec vend des téléphones et des ordi' c'est donc no-limit.... mais dans l'automobile ça coince :up: ???

Tavares vole rien. il prend ce qu'on lui donne .

son remplaçant qui arrive bientot prendra pareil.... c'est une des + grosse boite automobile mondiale.

   

Le gros problème de Tavares, c'est qu'il est en train de complètement ternir l'image des marques de Stellantis. Il a une vision très coutermiste en ne pensant constamment qu'aux marges plutôt qu'aux produits et à la satisfaction clients (suffit de voir la gestion du cas Puretech).

Et il y a aussi eu en fin d'année 2023 une fronde de la part des distributeurs. Comme quoi il serait autoritaire et qu'il n'en a rien à foutre de la distribution. Enfin bref, il est là juste pour le pognon. Le reste, il n'en a rien à carrer. Et tant pis si après lui, c'est le déluge. Lui, il sera parti les poches pleines...

Par

En réponse à franpir21

Juste pour info, il existe une relation de subordination entre la patron et ses salariés, concrétisé par un contrat de travail.

En langage clair, et en utilisant des mots simples à la portée d'un simplet de gauche, (qui plus est visiblement TRES mal élevé), c'est le patron qui décide du salaire de ses employés, qui font ce qu'on leur dit de faire.

De plus, le niveau de responsabilité et de compétence d'un PDG ou CEO d'une entreprise de plusieurs dizaines voire centaines de milliers de salariés n'a rien à voir avec le boulot d'un brave ouvrier qui visse le même capot de voiture toute la journée.

Et ça, c'est en restant gracieux et courtois.

En étant moins urbain, je peux rajouter que tous les losers pue-la-sueur qui beuglent sous une pancarte CGT auraient sans doute pu bosser un peu mieux à l'école, ça leur aurait évité un boulot à la con et une vie de merde.

   

J'ai connu dans ma vie des personnes qui comme vous parlait au nom de leur entreprise, pestaient contre les petits qui n'avait pas assez travaillé à l'école, qui vous jugeait avant de décider si vous étiez suffisamment intelligent et argenté pour avoir le droit de devenir leur amis, des personnes qui regardaient ces petites gens par mépris. Et puis un jour, la maladie traverse leur vie, un licenciement imprévu, un divorce difficile et tout se casse la gueule. Et un autre jour à l'hôpital, vous decouvrez ces petites gens qui vous vous apportent des soins et du réconfort, ces petits imbéciles qui s'arrêtent pour vous dépanner sur le bord d'une route ou votre véhicule defaillent. Alors Monsieur, faites attention à ce que vous ne tombiez pas malade, que rien ne vous arrive, car ce jour-là, si ces petites personnes qui n'ont rien foutu à l'école, ou parce qu'ils ne sont pas nés dans la soie, vous pourriez regretter votre prétention et votre supériorité supposée. Bien à vous Monsieur.

Par

En réponse à JJCVDM

Et Jim Farley à fait grève combien de temps pour obtenir 26 % ?

   

Il a juste fait très bien son boulot.

Cessez de vous offusquer comme de vieilles orfraies à pousser vos cris de jalousies mal placées.

Par

En réponse à Axel015

Si les salaires sont pitoyables pourquoi les salariés ne vont pas voir ailleurs en jouant la concurrence ? :bah:

Concernant les délocalisations, on a pas tous la chance d'avoir un gouvernement qui applique la méthode Trump malheureusement. :bah:

https://www.lesechos.fr/2018/06/delocalisation-trump-menace-harley-davidson-de-represailles-974709

https://www.lepoint.fr/automobile/trump-menace-toyota-de-represailles-en-cas-de-construction-d-une-usine-au-mexique-05-01-2017-2094937_646.php

https://investir.lesechos.fr/actu-des-valeurs/la-vie-des-actions/delocalisation-donald-trump-menace-general-motors-1720561

   

Et si tu glissais ce genre d'info dans le prochain rapport que tu dois envoyer à ton pote Jean Castex.

Juste histoire de lui expliquer comment on se doit de gérer le personnel d'une boite comme la RATP...

Ah ben non hein... là tu fais le canard.

Par

En réponse à Axel015

Ça s'explique assez simplement. A gauche, ils ont séché les cours de maths (sans doute pour aller meugler dans une contestation sociale sans même en comprendre les tenants et les aboutissants de celle-ci mais si ça permet de sécher les cours "why not" se disaient-ils à l'époque).

Du coup, ils s'imaginent (n'ayant jamais fait le calcul), que si le PDG acceptait de gagner 4k euros (seuil de la richesse absolue selon la gauche) et que l'on redistribuait son salaire aux employés, ils pourraient avoir une augmentation substantielle.

Un jour ils feront le calcul, et se rendront compte que ça représente peanuts. (ou pas)

Pour Tavares on avait fait le calcul. S'il bossait pro-bono, ça ferait une augmentation de 1 Menu Best Of au Mac Do par employé par an. La belle affaire. :bah:

Après il y aurait, selon la gauche, une notion de principe et de décence. Et je suis d'accord avec eux sur ce point. La décence c'est de se réjouir de ceux qui gagnent plus et si besoin soigner sa jalousite aigue. :bah:

   

au lieu de débiter du lieu commun débile, la décence serait de payer ses impôts sans optimisation de rat (c'est évoqué dans l'article) en France Italie ou us.

donc quand il paiera la moitié de cette somme elle sera légitime.

Par

En réponse à franpir21

Juste pour info, il existe une relation de subordination entre la patron et ses salariés, concrétisé par un contrat de travail.

En langage clair, et en utilisant des mots simples à la portée d'un simplet de gauche, (qui plus est visiblement TRES mal élevé), c'est le patron qui décide du salaire de ses employés, qui font ce qu'on leur dit de faire.

De plus, le niveau de responsabilité et de compétence d'un PDG ou CEO d'une entreprise de plusieurs dizaines voire centaines de milliers de salariés n'a rien à voir avec le boulot d'un brave ouvrier qui visse le même capot de voiture toute la journée.

Et ça, c'est en restant gracieux et courtois.

En étant moins urbain, je peux rajouter que tous les losers pue-la-sueur qui beuglent sous une pancarte CGT auraient sans doute pu bosser un peu mieux à l'école, ça leur aurait évité un boulot à la con et une vie de merde.

   

Et il y a un lien de subordination entre les propriétaires (actionnaires) de l'entreprise et le PDG. PDG est un mandat social révocable quand on est pas actionnaire majoritaire.

Le PDG obéit donc aux actionnaires. C'est donc les actionnaires qui considèrent qu'il est plus rentable de payer grassement le PDG et qu'il n'est pas nécessaire de payer plus les salariés.

Il faut croire que payer plus un salarié n'apporte parfois aucun gain mais que payer grassement un PDG permet d'avoir un retour sur investissement notable.

On en revient tjrs la même chose : le montant du salaire dépend de la rareté de la ressource.

Voilà pourquoi à mes yeux une politique sociale ce n'est pas des chèques cadeaux, ce n'est pas non plus un SMIC a 2000e, ce n'est pas la lutte contre l'enrichissement de certain : une politique sociale de mon point de vue consiste à faire en sorte que les gens qui sont trop communs (et donc mal payés eu égard à leur travail) gagnent en rareté !

Cette rareté générera de facto une augmentation de la rémunération et amélioration des conditions de travail.

A titre personnel, moi je n'ai aucun mépris pour les gens peu diplômés, on ne choisit pas son éducation, on ne choisit pas son entourage, on ne choisit pas son milieu socio-culturel, on ne choisit parfois pas les drames de la vie que l'on peut subir, on ne choisit ces facultés intellectuelles de départ, etc... bref c'est un peu le grand loto de l'univers.

Cela étant dit, en France on est libre de choisir, on ne force personne a avoir un lien de subordination. A titre personnel, j'ai fait le choix de ne pas avoir ce lien. Je n'ai pas de patron, j'ai des clients, c'est une autre possibilité. :bah:

Par

En réponse à saintbab

au lieu de débiter du lieu commun débile, la décence serait de payer ses impôts sans optimisation de rat (c'est évoqué dans l'article) en France Italie ou us.

donc quand il paiera la moitié de cette somme elle sera légitime.

   

Optimisation : légal. Fin du débat.

Il n'est pas un élu, il ne fait pas la loi. Donc si tu dois reprocher un problème de justice fiscale tu dois t'adresser à ceux qui font la lois, pas à Tavares. :bah:

Par

Bénéfice Ford 2023 inférieur à 2,5%.

Tu parles d'une performance.

Amusant au passage :

Ici, c'est le chiffre d'affaire qui progresse, le bénef' minable suit une grosse perte : grosse augmentation du boss.

Chez Stellantis, gros bénéfice, mais pertes continues de parts de marchés un peu sur tous le continents, perte d'image pour ce que vous savez.

grosse augmentation du boss.

Les seuls sans doute de leurs boites à voir leur rémunération exploser en n'atteignant que très partiellement les objectifs basiques que les employés attendent d'eux.

Enfin... pour les employés qu'ils n'auront pas virés au fil des ans.

Par

En réponse à Axel015

Optimisation : légal. Fin du débat.

Il n'est pas un élu, il ne fait pas la loi. Donc si tu dois reprocher un problème de justice fiscale tu dois t'adresser à ceux qui font la lois, pas à Tavares. :bah:

   

mais le menu bigmac de x employés aurait rapporté des recettes fiscales et participé à la vie du pays (propension à consommer, capacité à optimiser, bref des trucs de base à ton niveau puisque toi tu sais compter).

c'est donc légal mais immoral et illégitime.

fin du débat puisque c'était le sujet.

Par

En réponse à roc et gravillon

Et si tu glissais ce genre d'info dans le prochain rapport que tu dois envoyer à ton pote Jean Castex.

Juste histoire de lui expliquer comment on se doit de gérer le personnel d'une boite comme la RATP...

Ah ben non hein... là tu fais le canard.

   

Les salaires c'est l'offre et la demande.

Tant que tu ne trouves pas, tu augmentes ton prix, dès que tu trouves une ressource la rémunération est fixée. C'est aussi simple que ça.

J'ai un exemple : un tech a mon boulot c'est 300/350 HT euros par jour (le taux journalier moyen, après ça veut pas forcément dire que c'est ce qui fini dans la poche du gars s'il est salarié).

L'entreprise avait une recherche spécifique sur des compétences sur des équipements obsolètes de téléphonie (on est a la RATP hein :areuh:)... Ils a fallu débaucher une ressource d'une autre boite, le tarif : 1115 euros HT par jour travaillé.

Le mec il a bossé 15 jours sur mon projet, il a fumé mon budget pour ce poste de dépense.

Bref, le prix c'est la rareté c'est ça la politique salariale de toute boite.

Le type est resté 2 ans en prestation à ce tarif et c'était un indépendant.

Un tech bac +2 qui a gagné :

(1145 euros HT * 220 jours travaillés dans l'année - environ 10000 de charges diverses et variés (comptable, remboursement de frais de bouche, Indemnités kilométriques, RC pro, loyer siège social)) / 1.45 (cotisation social pour un gérant d'EURL/SARL) = 14000 euros NET / mois avant IR.

La rareté fait le prix, pas besoin de blablate de politique salariale, on connait les règles du jeu. :bah:

Par

Les actionnaires ?

Tant que le nonosse du dividende et que le cours de l'action reste correct, ne compte surtout pas sur eux pour montrer les crocs.

Pour rappel, les dizaines de milliards versés chaque année (97,1 milliards pour le seul cac 40 l'an dernier ), ce sont autant qui disparaissent des investissements R&D, ou amélioration du produit vendu.

On ira ensuite s'étonner que la moindre bagnole chinoise en propose autant ou mieux pour moins cher.

Par

Si le Castex qui emploie le gars en Nissan d'occase passe un jour ici, il pourra se rendre compte de son extrême degré d'implication, à en juger par le temps qu'il passe chaque jour ici !

Par

En réponse à saintbab

mais le menu bigmac de x employés aurait rapporté des recettes fiscales et participé à la vie du pays (propension à consommer, capacité à optimiser, bref des trucs de base à ton niveau puisque toi tu sais compter).

c'est donc légal mais immoral et illégitime.

fin du débat puisque c'était le sujet.

   

Une entreprise ne raisonne pas de manière morale mais de manière légale, elle fait au mieux pour remplir son objectif (gagner de l'argent et se développer) avec les règles du jeu qui lui sont fixées.

Donc si tu as un souci avec les règles du jeu, tu ne peux pas en vouloir au joueur qui joue selon les règles. :bah:

Par

j elkan elon m sont quand meme bien plus riche

Par

En réponse à roc et gravillon

Si le Castex qui emploie le gars en Nissan d'occase passe un jour ici, il pourra se rendre compte de son extrême degré d'implication, à en juger par le temps qu'il passe chaque jour ici !

   

Je suis payé au livrable.

Par exemple, je dois livrer et présenter prochainement une revue financière semestrielle de mon projet que je vends (19 jours * 650 = 12 350 euros HT). Après que je bosse la nuit, le jour, le week end, que ça me prenne 3h ou 150h, ils s'en moquent, ils jugent au résultat.

J'ai certes des réunions que j'organise ou auquel je participe qui l'astreigne à des horaires, mais globalement, je m'organise comme je veux, je vais sur site quand je veux, je fais comme je veux tant que le travail est fait. La liberté en somme. :bah:

Par

Merci pour ce bon exemple de gachis de l'argent public.

T'es mûr pour commander une électrique sponsorisée pour compléter le tableau. :bien:

Par

En réponse à Axel015

Et il y a un lien de subordination entre les propriétaires (actionnaires) de l'entreprise et le PDG. PDG est un mandat social révocable quand on est pas actionnaire majoritaire.

Le PDG obéit donc aux actionnaires. C'est donc les actionnaires qui considèrent qu'il est plus rentable de payer grassement le PDG et qu'il n'est pas nécessaire de payer plus les salariés.

Il faut croire que payer plus un salarié n'apporte parfois aucun gain mais que payer grassement un PDG permet d'avoir un retour sur investissement notable.

On en revient tjrs la même chose : le montant du salaire dépend de la rareté de la ressource.

Voilà pourquoi à mes yeux une politique sociale ce n'est pas des chèques cadeaux, ce n'est pas non plus un SMIC a 2000e, ce n'est pas la lutte contre l'enrichissement de certain : une politique sociale de mon point de vue consiste à faire en sorte que les gens qui sont trop communs (et donc mal payés eu égard à leur travail) gagnent en rareté !

Cette rareté générera de facto une augmentation de la rémunération et amélioration des conditions de travail.

A titre personnel, moi je n'ai aucun mépris pour les gens peu diplômés, on ne choisit pas son éducation, on ne choisit pas son entourage, on ne choisit pas son milieu socio-culturel, on ne choisit parfois pas les drames de la vie que l'on peut subir, on ne choisit ces facultés intellectuelles de départ, etc... bref c'est un peu le grand loto de l'univers.

Cela étant dit, en France on est libre de choisir, on ne force personne a avoir un lien de subordination. A titre personnel, j'ai fait le choix de ne pas avoir ce lien. Je n'ai pas de patron, j'ai des clients, c'est une autre possibilité. :bah:

   

Le lien de subordination existe AUSSI entre un free lance (un indépendant) et ses clients.

Ça s'appelle un contrat, qui définit le type de travail à effectuer, sa qualité et les délais.

Ce lien est même encore plus contraignant que pour un salarié.

C'est la raison pour laquelle Uber et autres exigent (généralement de façon illégale) un statut d'auto-entrepreneur : taillable et corvéable à merci.

La liberté dans le travail et dans une société moderne, ça n'existe PAS.

On dépend toujours de quelqu'un : un employeur, des clients, ou son banquier.

Même Tavares dépend de ses actionnaires...

Par

C'est beau de voir tous ces yeux de biches amourachées du patron ! Qu'il est beau ! Qu'il est compétent ! Qu'il a bien mérité ses sousous !

Quand on voit que des incompétents comme Akio Toyoda dont le groupe Toyota n'est que numéro 1 mondial se gave avec 7 millions de dollars, on comprends mieux le mérite du président de Ford.

Par

En réponse à roc et gravillon

Merci pour ce bon exemple de gachis de l'argent public.

T'es mûr pour commander une électrique sponsorisée pour compléter le tableau. :bien:

   

Gâchis d'argent public peut-être.

Cela dit, il s'agit d'une entreprise publique (et donc sous la supervision de l'état français présidé par Macron) dirigé par Bornes (issus du gouvernement Macron) puis Castex (issus du gouvernement Macron).

Ca en fait des macronistes (pour qui tu votes assidûment) qui gâchent de l'argent public dans ce cas. :areuh:

Par

En réponse à beniot9888

C'est beau de voir tous ces yeux de biches amourachées du patron ! Qu'il est beau ! Qu'il est compétent ! Qu'il a bien mérité ses sousous !

Quand on voit que des incompétents comme Akio Toyoda dont le groupe Toyota n'est que numéro 1 mondial se gave avec 7 millions de dollars, on comprends mieux le mérite du président de Ford.

   

Il a mal négocié que veux-tu. :blague:

Par

En réponse à Maître-Yoda

Oh le point Godwin.

En attendant, Picsouvares n'a même pas daigné se pointer à la réunion avec les syndicats à Mirafiori, alors que ce qui s'y passe est justement de SA faute.

   

C'est donc Tavares qui aurait interdit la commercialisation de la nouvelle 500 en version thermique ?

Ben voyons...

Par

En réponse à Abarth 13

Le gros problème de Tavares, c'est qu'il est en train de complètement ternir l'image des marques de Stellantis. Il a une vision très coutermiste en ne pensant constamment qu'aux marges plutôt qu'aux produits et à la satisfaction clients (suffit de voir la gestion du cas Puretech).

Et il y a aussi eu en fin d'année 2023 une fronde de la part des distributeurs. Comme quoi il serait autoritaire et qu'il n'en a rien à foutre de la distribution. Enfin bref, il est là juste pour le pognon. Le reste, il n'en a rien à carrer. Et tant pis si après lui, c'est le déluge. Lui, il sera parti les poches pleines...

   

Mais qui a embauché Tavares, que ça soit pour diriger PSA ou ensuite Stellantis ? :bah:

Et surtout, qui lui a donné sa feuille de route, dans les 2 cas ? :bah:

Bref, quitte à taper sur les coupables, autant le faire dans ce cas à l'encontre des... vrais. :bah:

Par

Une honte, étant donné les résultats... qu'il n'a pas.

Ford est une marque perdue.

Par

En réponse à roc et gravillon

Les actionnaires ?

Tant que le nonosse du dividende et que le cours de l'action reste correct, ne compte surtout pas sur eux pour montrer les crocs.

Pour rappel, les dizaines de milliards versés chaque année (97,1 milliards pour le seul cac 40 l'an dernier ), ce sont autant qui disparaissent des investissements R&D, ou amélioration du produit vendu.

On ira ensuite s'étonner que la moindre bagnole chinoise en propose autant ou mieux pour moins cher.

   

Si des employés ou clients ne sont pas contents, ils n'ont qu'à aller voir ailleurs, vu que Stellantis n'est pas le seul Groupe automobile.

Mais en France, on aime bien se lamenter et critiquer pour... le plaisir.

Par

En réponse à fedoismyname

Si des employés ou clients ne sont pas contents, ils n'ont qu'à aller voir ailleurs, vu que Stellantis n'est pas le seul Groupe automobile.

Mais en France, on aime bien se lamenter et critiquer pour... le plaisir.

   

Les employés Stellantis ont assez de plans de dégraissages à signer pour qu'ils n'aient pas à se poser de questions de partir sans plan B.

Les clients qui iraient voir ailleurs ?

Mais c'est très exactement ce qui arrive, chez nous comme en Europe.

Par

... mais ça ne répond en rien à ma remarque qui était que les actionnaires valident sans le moindre souci le renouvellement d'une équipe dirigeante, tant que le dividende tombe, et qu'il augmente régulièrement ( pour la bourse pour les nuls, un dividende ne reflète en rien la qualité d'une entreprise ou d'une performance annuelle remarquable ).

Et qui sont le plus souvent les actionnaires ?

Des fonds de pension ricains. Des p'tits vieux aussi. Heureux de voir que leur ch'tiote retraite verra tomber un p'tit morceau de beurre dans les coquillettes au printemps.

Alors virer des patrons voyous qui s'accordent des rémunérations allant au delà du sens commun... pensez donc !

Par

En réponse à Axel015

Une entreprise ne raisonne pas de manière morale mais de manière légale, elle fait au mieux pour remplir son objectif (gagner de l'argent et se développer) avec les règles du jeu qui lui sont fixées.

Donc si tu as un souci avec les règles du jeu, tu ne peux pas en vouloir au joueur qui joue selon les règles. :bah:

   

le sujet c'est le niveau de salaire du PDG et de sa pseudo neutralité/ salaire des autres. je te démontré que non. la légalité n'a rien à voir la dedans

Par

Que se soit Farley ou Tavares, personne ne mérite de gagner autant d'argent, c'est du foutage de gueule vis à vis des ouvriers.

Par

En réponse à fedoismyname

Si des employés ou clients ne sont pas contents, ils n'ont qu'à aller voir ailleurs, vu que Stellantis n'est pas le seul Groupe automobile.

Mais en France, on aime bien se lamenter et critiquer pour... le plaisir.

   

On pourrait exactement dupliquer ton argument au boss d'une multinationale dont la rémunération serait plafonnée qui aurait toute latitude d'aller chercher herbage plus vert ailleurs.

Un post a posé plus haut la rémunération du boss de Toyota.

Qu'est-ce qui justifie que celle des boss de Ford ou de Stellantis soient considérablement plus élevés ?

Ne jamais oublié que cet argent est autant de perdu pour le réel développement de l'entreprise qu'ils sont censés gérer.

Par

Si j'étais payé plus, je m'offrirais les services d'un correcteur automatique qui éviterait les fautes notables dans les posts qui précèdent. :bah:

( et j'en offrirais un au Squale qui persiste à en user d'un qui merdouille sévère ).

 

SPONSORISE

Actualité Ford

Toute l'actualité