Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Skoda devient une marque premium ... en Inde

Dans Economie / Politique / Industrie

Michel Holtz

Le Tchèque devient chic, mais pas chez nous. Ordre lui a été donné par le groupe Volkswagen, dont il dépend, de se transformer en marque haut de gamme dans le sous-continent, avec des autos vendues entre 16 000 et 18 000 euros. La définition du premium n’est pas la même dans le monde entier.

Skoda Kushaq : un mini SUV à 18 000 euros, mais pas chez nous.
Skoda Kushaq : un mini SUV à 18 000 euros, mais pas chez nous.

Voilà des années qu’en interne, c’est la bagarre. Mais pas dans l’ensemble des marques du groupe Volkswagen : Seat (ou ce qu’il en reste) reste le constructeur d’entrée de gamme et Audi tient toujours son rang au rayon premium. Les bisbilles sont à chercher du côté de la marque Volkswagen elle-même, dont les dirigeants se plaignent depuis des années d’un concurrent faux frère qui ne jouerait pas le jeu : le tchèque Skoda.

VW est positionné en marque d’access-premium et son cousin semble lui chercher des poux sous le capot depuis que le tchèque est monté en gamme et en tarif. Car les deux constructeurs sont presque sur la même longueur d’onde quant à leur rapport qualité prix.

Le deuxième marché de Skoda après l'Allemagne

La direction du groupe aurait-elle tranché dans cette guéguerre ? Toujours est-il qu’elle a confié une mission à sa marque d'Europe de l'Est, histoire de calmer ses ardeurs tout en flattant son ego. Car voilà que le constructeur de Mlada Boleslav, à une centaine de kilomètres de Prague, s’est vu intimer l’ordre de devenir une marque vraiment premium, pas moins. Mais pas n’importe où : en Inde. Et pas dans des proportions négligeables. Car si l’opération réussit, le sous-continent deviendrait le deuxième marché de la marque, juste après l’Allemagne.

Le choix de la contrée, et celui de Skoda, missionnaire du groupe dans cet immense pays, ne sont pas le fait du hasard. Car d’une part le tchèque y dépasse déjà Volkswagen, et, de plus, l’Inde est un eldorado automobile. Certes, c’est un eldorado à retardement, dont on pronostique une explosion des ventes depuis deux décennies. Mais ça y est : les immatriculations semblent enfin décoller. Elles ont atteint 3,8 millions d’unités l’an passé, ce qui, pour un pays de 1,4 milliard d’habitants paraît très faible. Mais les économistes qui scrutent le sous-continent, prévoient une hausse des ventes de 10 % chaque année d’ici la fin de la décennie.

Skoda Slavia : une berline tri corps très classique à la garde au sol relevée.
Skoda Slavia : une berline tri corps très classique à la garde au sol relevée.

De quoi attirer du monde. C’est même la ruée. Renault et Citroën sont présents, mais Skoda a une longueur d’avance, puisque le tchèque est dans la place depuis 2002 et y fabrique des modèles spécifiques depuis deux ans. Le petit SUV Kushaq est disponible, ainsi que la berline compacte tri corps Slavia.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mais avec ses deux modèles, plus une citadine à venir, Skoda n’entend pas jouer dans la même division que l’archi leader irrattrapable qu’est Suzuki-Maruti qui, à lui seul, détient plus de 40% de parts de marché, avec des autos comme la Dzire ou le bon vieux Wagon R qui sont vendus entre 6 000 et 8 000 euros. Le Tchèque, lui, entend bien se faire une place ailleurs, au rayon premium, avec des autos vendues entre 16 000 et 18 000 euros, soit le double de l’indo-japonais.

On est évidemment en droit de se demander pourquoi des Skoda à ce prix-là ne seraient pas importées chez nous à ces tarifs alléchant ? Une question qui se pose à chaque nouveauté présentée à Mumbai, comme le Renault Triber, un SUV à 7 place, ou la petite Kwid, mini-SUV thermique très proche de la Spring que nous connaissons. Après tout, des voitures assemblées en Chine parviennent jusqu’à nous.

La Renault Kwidn'est pas pour nous non plus.
La Renault Kwidn'est pas pour nous non plus.

C’est que le marché indien a ses particularités. En termes de sécurité passive d’abord. Les normes indiennes sont en deçà des nôtres, ce qui explique, en partie, les 160 000 morts annuels sur les routes du pays. Mais les autos vendues là-bas sont également équipées de manière particulière.

Dans ce vaste pays, les gadgets électroniques, comme les assistances à la conduite, ont peu le droit de citer. En revanche, les autos sont customisées pour résister aux mauvaises routes. La garde au sol est relevée, les moteurs protégés, les parties métalliques sont recouvertes de multiples couches anticorrosion et les clims sont dopées pour résister à la chaleur et à l’humidité du pays de la mousson. Autant de différences qui impliqueraient une refonte totale des voitures destinées à nos contrées. Autant créer et fabriquer des voitures ici pour les vendre ici aussi.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Skoda

Toute l'actualité

Forum Skoda

Par mike29b le 27/06/2023 à 12:29

Commentaires ()

Déposer un commentaire