Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Road Trip Caradisiac - Découverte du Seat Mo 125 Performance

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Olivier Pagès

Seat ne veut plus être qu’une seule marque de voitures. Pour se diversifier, le constructeur espagnol souhaite s’imposer également comme un acteur de la mobilité. Pour cela, il propose à la vente depuis quelques mois des scooters électriques. Pour les concevoir, il s’est associé à la marque catalane Silence. Essai du dernier-né.

Road Trip Caradisiac - Découverte du Seat Mo 125 Performance

Rares sont les constructeurs qui sont présents à la fois sur le marché automobile et celui des deux roues. Il en existe toutefois. Ainsi, impossible de ne pas penser à Honda, Suzuki, BMW voire Peugeot, qui est implanté depuis longtemps dans les deux univers. Toutefois, avec l’émergence des nouvelles formes de mobilités, certaines marques ont décidé d’investir ce nouveau segment. Seat fait partie de ceux-là et commercialise des trottinettes et des scooters électriques. Aujourd’hui, trois sont au catalogue : un équivalent 50 et deux 125 cm3 dont le dernier dénommé Performance. C’est justement celui-ci que nous avons eu à l’essai dans les rues de Barcelone à l’occasion de notre roadtrip en Espagne.

Road Trip Caradisiac - Découverte du Seat Mo 125 Performance

Road Trip Caradisiac - Découverte du Seat Mo 125 Performance

 

 

L'instrumentation numérique est plutôt complète.
L'instrumentation numérique est plutôt complète.
Sous la selle se cache un vaste coffre offrant la possibilité de ranger deux casques.
Sous la selle se cache un vaste coffre offrant la possibilité de ranger deux casques.

Conçu à partir de Silence S01, ce Seat Mo Performance n’est pas totalement identique à son cousin, contrairement au Mo « basique ». Il s’en distingue par des logos spécifiques apposés sur les flancs des carénages, un simple amortisseur Ohlins réglable, ainsi qu’une fourche repeinte en jaune et des disques de frein Galfer. L’instrumentation numérique s’avère plutôt complète avec toutes les informations nécessaires (deux trips, kilométrage total, niveau de batterie ou encore le mode de conduite engagé : Eco, City ou Sport). L’équipement est du même acabit, même si on aurait aimé un système de démarrage sans clé. Côté pratique, ce MO dispose d’un plancher plat permettant de poser un sac par exemple, d’un crochet derrière le tablier mais surtout d’un large coffre sous la selle capable d’accueillir deux casques intégraux, ce qui se révèle très pratique.

Road Trip Caradisiac - Découverte du Seat Mo 125 Performance
Road Trip Caradisiac - Découverte du Seat Mo 125 Performance

La batterie est volumineuse et lourde ( + de 40 kg), mais heureusement elle est transportable grâce un chariot à roulettes inclus.

Ce scooter est animé par un moteur électrique de 11,5 kW, soit l’équivalent d’un 125 cm3 thermique alimenté par une imposante batterie extractible de 5,6 kWh de capacité, ce qui lui permet de revendiquer une autonomie de 133 km. Pour la recharger, vous pouvez la déplacer à votre domicile grâce à un chariot inclus mais celle-ci est lourde puisqu’elle pèse 41 kg. Vous pouvez brancher aussi directement le scooter sur une prise : 8 heures sont nécessaires pour faire « le plein ». Bien évidemment, le plus frugal en énergie est le mode Eco, tout l’inverse du mode sport, le plus tonique. Finalement, le City qui limite la vitesse à 90 km/h représente un bon compromis au quotidien.

Road Trip Caradisiac - Découverte du Seat Mo 125 Performance

À l’usage, on retrouve bien évidemment les caractéristiques des véhicules électriques. Le couple arrive immédiatement dès que l’on tourne la poignée d’accélérateur. Un temps d’adaptation est donc nécessaire, mais côté positif cette fougue permet de profiter de bonnes accélérations, notamment avec le mode Sport. Pour avoir encore plus de sensations, on peut bénéficier d’une des nouveautés de cette version Performance à savoir un boost, qui permet de profiter de la puissance maximale. Toutefois attention, celle-ci n’est actionnable qu’à partir de 80 km/h et pour une durée très courte (30 s). Il suffit d’attendre deux minutes pour pouvoir l'utiliser de nouveau. De quoi atteindre la Vmax de 110 km/h et faciliter les dépassements à condition que le surcroît de puissance ne se coupe pas durant la manœuvre. Malgré cela, pas question d’aller sur autoroute. Dépourvu d’ABS, il faudra être prudent aussi lors des phases de freinage, qui sont un peu trop mordantes lors de la prise du levier, ce qui aboutit à des mouvements importants de la fourche.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Le terrain de prédilection de ce scooter est la ville ou les zones péri-urbaines.
Le terrain de prédilection de ce scooter est la ville ou les zones péri-urbaines.

Très à l’aise en ville où il trouve son terrain de prédilection, le Seat Mo Performance se débrouille bien dans le péri-urbain, malgré une protection limitée en raison de l’absence d’un plus grand saute-vent. Les prestations globales sont donc convaincantes et séduisantes, mais il faudra toutefois débourser un gros chèque. Comptez un prix de base de 8 900 €, c’est 1 700 € de plus que le Seat Mo classique. Une différence, qui peine à se justifier selon nous, surtout quand on le compare avec un 125 thermique classique vendu la moitié du prix. Comme en automobile, le passage de l’électrique a un coût.

Avec cette intrusion dans le monde de la mobilité, Seat veut s'affirmer comme un acteur incontournable dans ce domaine. La marque espagnole souhaite encore développer sa gamme avec d'autres produits conçus spécialement à l'image d'un équivalent à la Citroën Ami. L'objectif est clair : essayer de concurrencer BMW qui rencontre un énorme succès avec ses scooters électriques.

Photos (8)

Mots clés :

SPONSORISE

Achetez votre Seat

En neuf avec PromoNeuve

Votre Seat neuve moins chère avec Promoneuve : jusqu'à 25% de remise

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire