Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Commentaires - Urgence à électrifier les flottes ? Le point de vue de Beev

Louis-Cyril Tharaux

Urgence à électrifier les flottes ? Le point de vue de Beev

Déposer un commentaire

Par

Si on pouvait deja arrêter tout les avantages fiscaux du diesel.

Par

pour moi, le passage à l'électricité doit se faire par priorité :

En premier : les bus urbains , ce problème devrait être déjà réglé.

En deux : les véhicules de livraison rapide et d'artisans, les fourgonnette, fourgons .

En trois : tout les véhicules de transport à gros tonnages ayant besoin d'accéder aux villes .

En quatre : toutes les véhicules de fonctions ou bénéficiant d'indemnités kilométriques, à TVA récupérable ou non.

En cinq les particuliers par ordre de revenu mensuel décroissant.

Là, il y aurait eu une logique établie et acceptable.

Par

Danger d'électrocution d'aller dans une flotte électrifiée.

Par

En réponse à Pat ira pas loin

pour moi, le passage à l'électricité doit se faire par priorité :

En premier : les bus urbains , ce problème devrait être déjà réglé.

En deux : les véhicules de livraison rapide et d'artisans, les fourgonnette, fourgons .

En trois : tout les véhicules de transport à gros tonnages ayant besoin d'accéder aux villes .

En quatre : toutes les véhicules de fonctions ou bénéficiant d'indemnités kilométriques, à TVA récupérable ou non.

En cinq les particuliers par ordre de revenu mensuel décroissant.

Là, il y aurait eu une logique établie et acceptable.

   

Quoi ? On laisse donc les Giles jaunes au SMIC avec leur diesel jusqu'au dernier moment ?

C'est plutôt l'inverse qu'il faut faire pour qu'ils réduisent fortement leur budget énergie ! A moins de subventionner le pétrole saoudiens comme c'était le cas l'année dernière ahha quelle idée merveilleuse

Par

En réponse à Pat ira pas loin

pour moi, le passage à l'électricité doit se faire par priorité :

En premier : les bus urbains , ce problème devrait être déjà réglé.

En deux : les véhicules de livraison rapide et d'artisans, les fourgonnette, fourgons .

En trois : tout les véhicules de transport à gros tonnages ayant besoin d'accéder aux villes .

En quatre : toutes les véhicules de fonctions ou bénéficiant d'indemnités kilométriques, à TVA récupérable ou non.

En cinq les particuliers par ordre de revenu mensuel décroissant.

Là, il y aurait eu une logique établie et acceptable.

   

Les Bus électriques existent déjà dans la plupart des Capitales, jusque dans les pays de l'Est, donc effectivement bien avancé.

 

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Par

En réponse à PierreTM3sr

Quoi ? On laisse donc les Giles jaunes au SMIC avec leur diesel jusqu'au dernier moment ?

C'est plutôt l'inverse qu'il faut faire pour qu'ils réduisent fortement leur budget énergie ! A moins de subventionner le pétrole saoudiens comme c'était le cas l'année dernière ahha quelle idée merveilleuse

   

Pas de ristournes sur le pétrole qui finance presque toutes les guerres.

En priorité, les véhicules qui roulent le plus !

Par chez moi, les Tesla ne sortent du garage que les jours de beau temps. Les gens préfèrent leur vieux tacot qui ne risque rien pour faire les courses.

Le problème des poids lourds électriques, c'est que la technologie est encore immature.

Tant que les batteries se dégradent avec le temps, même si on ne s'en sert pas, il faut privilégier ceux qui font le plus de km dans le temps le plus court.

Par

En réponse à PierreTM3sr

Quoi ? On laisse donc les Giles jaunes au SMIC avec leur diesel jusqu'au dernier moment ?

C'est plutôt l'inverse qu'il faut faire pour qu'ils réduisent fortement leur budget énergie ! A moins de subventionner le pétrole saoudiens comme c'était le cas l'année dernière ahha quelle idée merveilleuse

   

je ne vois pas une personne au SMIC pouvoir s'acheter une électrique à 30.000 € malgré les 5000€ à déduire .

Pour cela il faut ou vivre en Chine, et je suis pas sûr qu'on y arrive là-bas même pour une Spring à 7500€ car le SMIC chinois doit être plus faible,

ou attendre que les prix baissent ou que le SMIC augmente , mais nos pauvres patrons vont perdre en prime de fin d'année et bonus.

Par

En réponse à Gastor

Les Bus électriques existent déjà dans la plupart des Capitales, jusque dans les pays de l'Est, donc effectivement bien avancé.

   

Ouais ? Et bien pas chez moi. Des bons gros diesel qui font trembler les fenêtres.

Par

En réponse à Otonei

Ouais ? Et bien pas chez moi. Des bons gros diesel qui font trembler les fenêtres.

   

Et ce n'est pas la RATP.

Par

En réponse à Lionel_fr

Pas de ristournes sur le pétrole qui finance presque toutes les guerres.

En priorité, les véhicules qui roulent le plus !

Par chez moi, les Tesla ne sortent du garage que les jours de beau temps. Les gens préfèrent leur vieux tacot qui ne risque rien pour faire les courses.

Le problème des poids lourds électriques, c'est que la technologie est encore immature.

Tant que les batteries se dégradent avec le temps, même si on ne s'en sert pas, il faut privilégier ceux qui font le plus de km dans le temps le plus court.

   

Sortir une thermique pour faire de petites distances quand on a une électrique n'est pas fut-fut tout simplement. Du jamais vu même.

Par

Électricité : pour éviter un blackout, l’Etat prêt à tester une limitation forcée de la consommation ( La Tribune : https://www.latribune.fr/climat/energie-environnement/electricite-pour-eviter-un-blackout-l-etat-pret-a-tester-une-limitation-forcee-de-la-consommation-979832.html ) . Les VE seront-ils impactés ?

Par

En réponse à Salva

Électricité : pour éviter un blackout, l’Etat prêt à tester une limitation forcée de la consommation ( La Tribune : https://www.latribune.fr/climat/energie-environnement/electricite-pour-eviter-un-blackout-l-etat-pret-a-tester-une-limitation-forcee-de-la-consommation-979832.html ) . Les VE seront-ils impactés ?

   

Si ils ne mettent pas en place un système pour limiter la charge en cas d'alerte, ce sont vraiment des ploucs. Ca fait un moment qu'on travaille sur le vehicle to grid. Là c'est beaucoup plus simple. On ne demande pas à la batterie d'alimenter le réseau ou la maison (la ioniq 5 peut produire 2500W en 230v je crois. On demande juste un petit signal sur un serveur web de chez le producteur d'électricité et un chargeur capable de lire cette information et de moduler sa consommation en conséquence. C'est largement à la portée d'une petite puce contrôleur type esp32 à 3 euros pièce. La page web est si simple à mettre en place que ça ne mérite pas qu'on en parle. Donc s'ils ne le font pas, c'est qu'il y a un blocage politique. C'est nettement plus emmerdant que l'aspect technique parce qu'il y a un tas d'illuminés qui croient des trucs de fou dès qu'on parle d'énergie. Après, il est clair que les gens ne pourront pas tous charger à bloc leur watture en rentrant du boulot à 19h, heure du pic de consommation hivernal. Du moins, pas avec 30 millions dEVs en circulation. Et comme une grosse panne de courant est beaucoup plus coûteuse qu'une batterie à moitié déchargée, on se doute que ce sera fait de toutes façons. Toute la question est : Quand ?

Parce que là, ils limitent la consommation électrique des particuliers mais ça ressemble à une mesure prise en catastrophe dans une situation de panique....

Par

En réponse à Lionel_fr

Si ils ne mettent pas en place un système pour limiter la charge en cas d'alerte, ce sont vraiment des ploucs. Ca fait un moment qu'on travaille sur le vehicle to grid. Là c'est beaucoup plus simple. On ne demande pas à la batterie d'alimenter le réseau ou la maison (la ioniq 5 peut produire 2500W en 230v je crois. On demande juste un petit signal sur un serveur web de chez le producteur d'électricité et un chargeur capable de lire cette information et de moduler sa consommation en conséquence. C'est largement à la portée d'une petite puce contrôleur type esp32 à 3 euros pièce. La page web est si simple à mettre en place que ça ne mérite pas qu'on en parle. Donc s'ils ne le font pas, c'est qu'il y a un blocage politique. C'est nettement plus emmerdant que l'aspect technique parce qu'il y a un tas d'illuminés qui croient des trucs de fou dès qu'on parle d'énergie. Après, il est clair que les gens ne pourront pas tous charger à bloc leur watture en rentrant du boulot à 19h, heure du pic de consommation hivernal. Du moins, pas avec 30 millions dEVs en circulation. Et comme une grosse panne de courant est beaucoup plus coûteuse qu'une batterie à moitié déchargée, on se doute que ce sera fait de toutes façons. Toute la question est : Quand ?

Parce que là, ils limitent la consommation électrique des particuliers mais ça ressemble à une mesure prise en catastrophe dans une situation de panique....

   

L'enfumage des linkys se révèle, ça servira à propulser le marché des doudounes, polaires et couettes. En même temps, on peut se poser des questions à la fois sur les dispo d'uranium, et sur l'état des centrales.

https://www.bfmtv.com/economie/consommation/electricite-que-se-passera-t-il-chez-vous-en-cas-de-baisse-forcee-de-la-consommation_AV-202310140255.html

Par

En réponse à Otonei

Si on pouvait deja arrêter tout les avantages fiscaux du diesel.

   

Si on mettait d'abord toutes les motorisations sur le même pieds d'égalité et laissait les consommateurs choisir d'eux mêmes ce serait plus égalitaire.

Après demander son avis a une boite qui ne vit que par les gogos qui font de la transitions... ils vont pas te dire non non c'est pas urgent vous n'avez pas besoin de nos services payants...

Par

En réponse à Taro.H

Si on mettait d'abord toutes les motorisations sur le même pieds d'égalité et laissait les consommateurs choisir d'eux mêmes ce serait plus égalitaire.

Après demander son avis a une boite qui ne vit que par les gogos qui font de la transitions... ils vont pas te dire non non c'est pas urgent vous n'avez pas besoin de nos services payants...

   

Effectivement, je me disais que demander à une boite qui vend des installations de borne si il y a urgence à installer des bornes c'est comme demander à un vendeur de pétrole si il vaut mieux arrêter les VE.... On sent tout de suite l'indépendance et l'objectivité de l'interview...

Par

en parallèle de ça, on nous explique qu'on pourrait subir des baisses imposées de kva via Linky, pour éviter de trop consommer d'électricité... :cyp:

perso, je ne suis pas opposé à l'électrification des véhicules, mais faudrait peut-être d'abord s'assurer qu'on produit suffisamment d'électricité pour tout le monde, au final. :bah:

Par

En réponse à Lionel_fr

Si ils ne mettent pas en place un système pour limiter la charge en cas d'alerte, ce sont vraiment des ploucs. Ca fait un moment qu'on travaille sur le vehicle to grid. Là c'est beaucoup plus simple. On ne demande pas à la batterie d'alimenter le réseau ou la maison (la ioniq 5 peut produire 2500W en 230v je crois. On demande juste un petit signal sur un serveur web de chez le producteur d'électricité et un chargeur capable de lire cette information et de moduler sa consommation en conséquence. C'est largement à la portée d'une petite puce contrôleur type esp32 à 3 euros pièce. La page web est si simple à mettre en place que ça ne mérite pas qu'on en parle. Donc s'ils ne le font pas, c'est qu'il y a un blocage politique. C'est nettement plus emmerdant que l'aspect technique parce qu'il y a un tas d'illuminés qui croient des trucs de fou dès qu'on parle d'énergie. Après, il est clair que les gens ne pourront pas tous charger à bloc leur watture en rentrant du boulot à 19h, heure du pic de consommation hivernal. Du moins, pas avec 30 millions dEVs en circulation. Et comme une grosse panne de courant est beaucoup plus coûteuse qu'une batterie à moitié déchargée, on se doute que ce sera fait de toutes façons. Toute la question est : Quand ?

Parce que là, ils limitent la consommation électrique des particuliers mais ça ressemble à une mesure prise en catastrophe dans une situation de panique....

   

Toutes les voitures électriques étant désormais connectées, en fait, il suffirait que les constructeurs envoient d'eux-mêmes, à la demande de l'Etat, un signal à toutes les voitures électriques pour en annuler la recharge ou simplement baisser la vitesse de la recharge.

Et quand je dis voiture connectée, on se souvient tous de ce qu'avait fait Tesla en floride lors d'un cyclone pour augmenter à distance l'autonomie bridée de nombreuses voitures Tesla en circulation.

Bref, inutile de pondre des trucs quand tout existe déjà côté constructeurs.

Mais la miss Borne n'est sûrement pas au fait du truc. Je doute d'ailleurs qu'elle ait jamais conduit un ve.:cyp:

Par

En réponse à Gastor

Les Bus électriques existent déjà dans la plupart des Capitales, jusque dans les pays de l'Est, donc effectivement bien avancé.

   

Vrai et quand ça crame , c'est retirer de la circulation , remplacer par du gasoil :biggrin:

Par

En réponse à Turbo95

Vrai et quand ça crame , c'est retirer de la circulation , remplacer par du gasoil :biggrin:

   

Attention de ne pas confondre bus électriques à (grosse) batterie et bus électrique utilisant l'électricité d'un caténaire: ce qui est justement très commun dans nombre de pays et même en France, je ne sais plus où.

D'ailleurs, l'idéal serait probablement d'avoir des bus à petite batterie capables, via un pantographe, de se connecter à un caténaire. Car normalement, les bus ont des trajets prédéfinis. Dès lors, le principe de bus avec de grosses batteries embarquées est d'une stupidité sans nom.

Par

En réponse à fedoismyname

Attention de ne pas confondre bus électriques à (grosse) batterie et bus électrique utilisant l'électricité d'un caténaire: ce qui est justement très commun dans nombre de pays et même en France, je ne sais plus où.

D'ailleurs, l'idéal serait probablement d'avoir des bus à petite batterie capables, via un pantographe, de se connecter à un caténaire. Car normalement, les bus ont des trajets prédéfinis. Dès lors, le principe de bus avec de grosses batteries embarquées est d'une stupidité sans nom.

   

Bus à caténaires+batteries ce serait une meilleure solution que certains "bricolages" (tram caténaires+diesel et avec roues directrices et volant pour faire quelques km sans rails !)

Par

En réponse à fedoismyname

Attention de ne pas confondre bus électriques à (grosse) batterie et bus électrique utilisant l'électricité d'un caténaire: ce qui est justement très commun dans nombre de pays et même en France, je ne sais plus où.

D'ailleurs, l'idéal serait probablement d'avoir des bus à petite batterie capables, via un pantographe, de se connecter à un caténaire. Car normalement, les bus ont des trajets prédéfinis. Dès lors, le principe de bus avec de grosses batteries embarquées est d'une stupidité sans nom.

   

Si c'est un "bus" avec des roues libres sur pneumatiques, il n'y a pas un mais deux caténaires et le résultat s'appelle un trolleybus. Les trams roulent sur un rail métallique d'où ils tirent le neutre de leur alimentation. Ils peuvent dès lors se contenter d'un seul caténaire et le système de pantographe est nettement simplifié parce qu'il ne peuvent pas dévier de leur route forcée par le rail... L'alimentation d'un trolleybus est nettement plus complexe avec deux câbles en l'air et une capacité à dévier très légèrement de leur route, par exemple : pour contourner un obstacle ou doubler un véhicule très lent. La dernière fois que j'ai pris un trolleybus, c'était à Lausanne (Suisse).

Par

En réponse à Lionel_fr

Si c'est un "bus" avec des roues libres sur pneumatiques, il n'y a pas un mais deux caténaires et le résultat s'appelle un trolleybus. Les trams roulent sur un rail métallique d'où ils tirent le neutre de leur alimentation. Ils peuvent dès lors se contenter d'un seul caténaire et le système de pantographe est nettement simplifié parce qu'il ne peuvent pas dévier de leur route forcée par le rail... L'alimentation d'un trolleybus est nettement plus complexe avec deux câbles en l'air et une capacité à dévier très légèrement de leur route, par exemple : pour contourner un obstacle ou doubler un véhicule très lent. La dernière fois que j'ai pris un trolleybus, c'était à Lausanne (Suisse).

   

Il y en a également un à Lyon => https://fr.wikipedia.org/wiki/Trolleybus_de_Lyon

C'est la ville française que je cherchais.

Vieux réseau qui date d'un temps où utiliser un système de batterie était impensable.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs