Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Beijing, le constructeur chinois qui arrive en France avec des thermiques

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Olivier Pagès

On n’arrête pas de découvrir des marques chinoises. Vous connaissez peut-être le groupe SAIC, qui est le propriétaire de MG, voici maintenant que c’est au tour de BAIC, autre énorme conglomérat, de débarquer chez nous avec l’une de ses marques : Beijing, une référence à la ville de Pekin (Beijing en chinois).

Beijing, le constructeur chinois qui arrive en France avec des thermiques

BAIC est loin d’être un débutant dans le monde de l’automobile. Il s’agit d’une entreprise d’État qui se charge notamment de fabriquer et de vendre les  Mercedes (500 000 ex) et les Hyundai (300 000 ex) en Chine. Elle a aussi racheté Saab et est propriétaire de trois autres marques dont Foten, leader incontesté des véhicules utilitaires en Chine, mais aussi des 4x4 franchisseurs et Arcfox une marque spécialisée dans l’électrique.

BAIC est donc un géant de l’automobile qui écoule 2 millions de véhicules en Chine, mais aussi dans 100 pays dans le monde, dont notamment en Europe puisque Beijing est déjà implanté notamment en Pologne, Allemagne et Espagne. Aujourdhui, il veut continuer son expension en arrivant en France. Toutefois, contrairement à beaucoup d'autres firmes, ce constructeur ne vient pas avec des moteurs électriques, mais thermiques au risque de rencontrer certaines difficultés.

Beijing, le constructeur chinois qui arrive en France avec des thermiques

Beijing, le constructeur chinois qui arrive en France avec des thermiques

 

X55 : la future star de la marque

Beijing, le constructeur chinois qui arrive en France avec des thermiques

Contrairement à beaucoup de constructeurs chinois, Beijing ne mise pas uniquement sur l’électrique, car la marque va arriver chez nous avec comme modèle phare, le X55. Ce SUV long de 4,62 m au style passe-partout se distingue particulièrement par sa signature lumineuse arrière un peu travaillée.   Toutefois, la principale originalité de ce modèle réside dans le fait que celui-ci sera uniquement disponible avec un moteur essence. Il s’agira d’un 4 cylindres de 1,5l développant une puissance de 190 ch couplé à une boîte automatique à 7 rapports. Ce groupe motopropulseur provient de chez BMW.  Le 0 à 100 km/h est abattu en 7,8 s pour un poids de 1 550 kg.  Seul problème, les rejets de CO2 sont importants, car avec 179 g/km, ce X55 serait pénalisé par un malus d’au minimum 19 000 €.

L'organisation de la planche de bord est classique, mais la qualité des matériaux est décevante.
L'organisation de la planche de bord est classique, mais la qualité des matériaux est décevante.

L’intérieur est aussi très classique avec deux écrans de 10 pouces (un pour l’instrumentation et un autre pour le multimédia). Sur nos modèles, la qualité des matériaux était basique avec des plastiques durs. Disponible avec une seule finition, le X55 sera doté d’un équipement très complet comprenant notamment les aides au stationnement avant et arrière avec caméra de recul 360°, le régulateur de vitesse adaptatif, le chargeur par induction, les jantes alliage 19 pouces, le toit ouvrant panoramique, le hayon automatique, la climatisation automatique bizone, le volant et les sièges chauffants et ventilés en cuir et le chargeur par induction.

Beaucoup de place à l'arrière
Beaucoup de place à l'arrière
mais beaucoup moins dans le coffre
mais beaucoup moins dans le coffre

Les passagers arrière profiteront également d’une habitabilité arrière très intéressante et notamment l’espace aux jambes. Bonne nouvelle, pas de tunnel de transmission donc la place centrale est exploitable.  Petite déception concernant le volume de chargement avec seulement 350 litres.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

X75 : le SUV familial

Beijing, le constructeur chinois qui arrive en France avec des thermiques
Beijing, le constructeur chinois qui arrive en France avec des thermiques

Moteur et malus similaires pour le grand frère du X55, le X75, un SUV mesurant 4,75 m et disposant d’une double dalle numérique composée d’une instrumentation de 12,3 pouces, un écran multimédia de 12, 3 pouces et un troisième pour régler les commandes de climatisation implantées en bas de la console centrale.

La planche de bord du X75 est différente de celle du X55 avec notamment une double dalle numérique et un 3e écran.
La planche de bord du X75 est différente de celle du X55 avec notamment une double dalle numérique et un 3e écran.

L’équipement est aussi riche avec notamment les aides au stationnement avant et arrière avec caméra de recul 360°, l’alarme, Les projecteurs LED, la sellerie cuir Nappa, les sièges avant électriques, la climatisation automatique bizone, l’accès et le démarrage sans clé. Beaucoup de place aussi à l’arrière, mais même grief concernant le volume de chargement avec seulement 410 litres.

L’EU5 : la berline électrique à la batterie interchangeable

Cette berline tricorps devrait séduire les professionnels du transport de personnes.
Cette berline tricorps devrait séduire les professionnels du transport de personnes.

Cette berline tri-corps est la voiture préférée des taxis de Pekin. Longue de 4,65 m, elle se démarque au-delà de ses 330 km d’autonomie, par la possibilité de changer en 1 min de batterie grâce à des stations déjà utilisées en Chine. Elle proposera les rétroviseurs extérieurs électriques, les jantes alliage 17 pouces, la climatisation automatique et le système Bluetooth. Elle sera animée par un moteur de 120 kW (160 ch) et un couple de 240 Nm. La présentation est très simple et semble s’inspirer de la  Mercedes Classe A avec un écran multimédia de 7 pouces positionné sur le haut de la planche de bord et des aérations rondes.

Les tarifs de ces modèles ne sont pas connus, mais ils devraient se situer entre 35 000 et 38 000 € pour le X55 et entre 43 000 et 48 000 € pour le X75. Les prix français de l’EU5 demeurent inconnus, mais celle-ci est vendue au prix de 32 000 € en Espagne à titre indicatif. Ces trois modèles sont garantis 5 ans ou 100 000 km. Les premières livraisons devraient intervenir à la rentrée prochaine.

Photos (18)

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire