Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Omar Sy, ce motard comme les autres, ou presque

Dans Moto / Pratique

Olivier Cottrel

Acteur très populaire en France, Omar Sy est aussi un vrai passionné de motos. Une pratique qui a récemment valu à l’ancien acolyte de Fred Testot une lourde amende en Suisse.

Avant le Dakar, Omar Sy s'entraîne sur les routes de Suisse.
Avant le Dakar, Omar Sy s'entraîne sur les routes de Suisse.

Découvert sur le petit écran dans le programme court « SAV des Émissions » avec son compère Fred Testot, l’acteur Omar Sy poursuit, depuis, une belle carrière internationale qui lui vaut une belle cote de popularité en France.

Acteur régulièrement plébiscité dans les classements des « personnalités préférées des Français », Omar Sy a récemment avoué dans un livre sa passion pour les motos : « J'en ai huit sur trois continents différents. Mon père avait une moto quand j'étais plus jeune. C'est un truc qui m'inspire : le mouvement, la liberté. Je suis monté dessus jeune et depuis j'aime le truc. J'aimerais bien, un jour, faire le Paris-Dakar à moto. »

Avant de faire le grand saut, Omar Sy prend régulièrement le guidon : « Je pars régulièrement, tout seul, faire mes petits trips à moto. Je fais aussi quelques sorties avec des potes sur la journée. »

Et visiblement, l’acteur peut avoir la main lourde.

Selon nos confrères suisses de 20 Minutes, Omar Sy a même été condamné par la justice suisse à une amende de 6 300 francs suisses (environ 6 500 €) pour « Violation grave des règles de la circulation routière ». Sa moto, sans confirmation qu’Omar Sy ait été à ce moment-là au guidon, a en effet été flashée par un radar à la vitesse de 92 km/h sur une route limitée à 50 km/h, et à 98 km/h sur une portion limitée à 60 km/h le lendemain.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Une amende totale de près de 40 000 euros

Propriétaire du deux-roues incriminée et avisée à plusieurs reprises par la justice suisse de cette infraction, Omar Sy n’a jamais répondu aux demandes de la justice suisse : « Il n’a pas transmis le moindre document propre à démontrer qu’il n’était pas l’auteur des infractions reprochées, étant en outre souligné qu’il n’a pas non plus fourni les coordonnées d’autres personnes susceptibles d’avoir conduit le véhicule litigieux au moment des faits reprochés. »

Le montant de l’amende (6 300 francs suisses) s’accompagne de plusieurs sanctions additionnelles : 260 francs suisses de frais de procédure, et surtout, de 105 jours-amendes de 300 francs suisses par jour, soit un montant total de 31 500 francs suisses (environ 32 700 euros) à régler en cas de nouvelles infractions en Suisse.

Une épée de Damoclès au-dessus du casque d’Omar Sy pour les trois prochaines années.

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire