Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Duel à petit prix - Fiat Grande Punto Sport 130 ch vs Skoda Fabia RS TDI

Fut un temps où on ne pensait que diesel, y compris pour les sportives. Témoins, la Fiat Grande Punto MTJ 130 Sport et la Skoda Fabia RS TDI, aussi performantes que frugales. Mais laquelle choisir ? 

Duel à petit prix - Fiat Grande Punto Sport 130 ch vs Skoda Fabia RS TDI

Les forces en présence

En finition Sport, la Grande Punto bénéficie d'une suspension affermie et de belles jantes de 17. Ici, en 2005.
En finition Sport, la Grande Punto bénéficie d'une suspension affermie et de belles jantes de 17. Ici, en 2005.

Fiat Grande Punto Sport 130 JTD (2005-2009) : berline 3 portes, 5 places, 4 cylindres, 1,9 l turbo-diesel, 130 ch, 1 205 kg, 200 km/h à partir de 3 000 €.

 

En RS, la Skoda Fabia RS n'existe qu'avec un TDI et repose sur une suspension affermie, l'assiette s'abaissant de 10 mm. Ici, en 2003.
En RS, la Skoda Fabia RS n'existe qu'avec un TDI et repose sur une suspension affermie, l'assiette s'abaissant de 10 mm. Ici, en 2003.

Skoda Fabia RS TDI (2003-2007) : berline 5 portes, 5 places, 4 cylindres, 1,9 l turbo-diesel, 130 ch, 1 245 kg, 205 km/h, à partir de 4 000 €.

 

On n’imaginait pas, en 1997, quand l’Alfa Romeo 156 a inauguré la technologie de la rampe commune sur le diesel à quel point cela allait influer sur le marché auto. Tous les fabricants de modèles au gasoil allaient se convertir à cette révolution synonyme de performances élevées et de consommations ridicules.  Fiat et  VW avaient déjà ouvert la voie avec l’injection directe, le second réussissant à en faire un cheval de bataille envié : son badge TDI faisait baver pas mal de gens !

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mais l’italien, avec ses solides blocs JTD allait refaire son retard, notamment grâce à sa jolie Grande Punto qui en accueillait une variante poussée à 130 ch. En face, dans le groupe allemand, la Skoda Fabia RS offrait la même cavalerie sans rampe commune. Deux mini bombes performantes et frugales, qui semblaient incarner l’avenir…

Présentation : charme italien contre sérieux tchèque

L'avant de la Grande Punto rappelle celui de la Maserati 3200 GT, les deux ayant été dessinées par Giugiaro.
L'avant de la Grande Punto rappelle celui de la Maserati 3200 GT, les deux ayant été dessinées par Giugiaro.

Giugiaro a dessiné pour Fiat bien des autos à succès, telles que les Panda, Uno, Punto et… Grande Punto. Cette dernière, présentée au salon de Francfort 2005, séduit particulièrement par son look de petite Maserati 3200 GT (elle aussi signée Giugiaro). Elle inaugure aussi une plateforme imposante pour le segment B, qui sera récupérée notamment par Opel sur la Corsa D. Cette base vaut à la nouvelle citadine de Fiat le « Grande » de son appellation, tant par son gabarit, elle surpasse la Punto II qu’elle est amenée à remplacer.

En cette ère où le diesel règne, la motorisation la plus puissante n’est autre que le 1,9 l à rampe commune, poussé à 130 ch (et 280 Nm) grâce à son injection perfectionnée capable d’envoyer plusieurs jets de gasoil avant chaque compression, d’où son nom : Multijet. La Grande Punto n’accueille ce bloc de 130 ch que dans sa version Sport, où il s’attèle à une boîte 6. Emmenant la Fiat à 200 km/h (pour une conso moyenne de 5,8 l/100 km), il n’engendre pas un prix délirant.

Facturée 17 500 € (22 300 € actuels selon l’Insee), la Grande Punto 130 ch Sport inclut l’ESP, la clim, les capteurs de pluie et de luminosité, le régulateur de vitesse, la sono, les sièges sport, ou encore les jantes en alliage de 17 pouces. Elle restera pratiquement sans évolutions jusqu’à la fin 2009, où la Grande Punto, défigurée par un restylage raté, devient Punto Evo…

La Skoda Fabia RS se signale par une ligne sérieuse, rehaussée par des boucliers et jantes spécifiques. Ici, en 2004.
La Skoda Fabia RS se signale par une ligne sérieuse, rehaussée par des boucliers et jantes spécifiques. Ici, en 2004.

Le rachat de Skoda par Volkswagen, c’est une success-story qui a débuté en 1991, l’intégration totale de marque tchèque dans le groupe allemand ayant lieu en 2000. Juste avant, en 1999, la petite Fabia est arrivée pour remplacer l’antique Felicia, dont les origines remontent aux années 80, quand Skoda se trouvait dans le bloc communiste. La Fabia inaugure une plateforme plutôt grande pour un segment B, et qui sera reprise notamment sur la VW Polo 9N en 2001. Gâtée par VW, la petite Skoda rencontre un joli succès.

Fin 2003, elle bénéficie d’une variante sportive, badgée RS. Surprise, celle-ci s’équipe exclusivement d’un moteur diesel, en l’occurrence un 1,9 l TDI à injecteurs pompes offrant 130 ch (pour 310 Nm) allié à une boîte 6 manuelle. Donnée pour 206 km/h, elle n’a strictement pas à rougir de ses chronos, et ne consomme officiellement que 5,4 l/100 km. Dotée d’une présentation sportive (boucliers spécifiques, aileron arrière), elle bénéficie d’un équipement intéressant : clim semi-auto, ESP, sono, jantes alliage de 16, sièges sport…

Affichée à 18 000 € (22 950 € actuels selon l’Insee), elle est compétitive même si ce prix est jugé élevé pour une marque alors peu réputée comme Skoda. Cette Fabia de sport connaîtra donc une carrière discrète, jusqu’à sa mise au rebut en 2007, alors qu’un léger restylage est intervenu en 2004. A noter que si la Grande Punto 130 ch Sport n’existe qu’en 3-portes, la Skoda Fabia RS est une 5-portes exclusivement.

 

Fiabilité : une Skoda plus sereine

Intrinsèquement solide, le JTD dure longtemps, mais ses périphériques moins. La direction demeure le vrai problème.
Intrinsèquement solide, le JTD dure longtemps, mais ses périphériques moins. La direction demeure le vrai problème.

Conformément à sa réputation, le moteur JTD de la Grande Punto 130 se révèle très solide. Mais ses accessoires un peu moins : on relève quelques ennuis d’injecteurs, parfois de turbo, et surtout de vanne EGR. Mais le gros problème de cette Fiat n’a rien de mécanique : c’est l’assistance électrique de direction, bien souvent tombée en panne. Normalement, la colonne, qui comporte le capteur défectueux mais non vendu au détail, a déjà été changée. Dans l’habitacle, outre une finition vieillissant très moyennement (par exemple, le volant cuir a tendance à peler), les bugs électroniques ne sont pas rares, touchant la ventilation, le capteur de pédale de frein ou encore le Bluetooth.

Le moteur de la Skoda Fabia est très solide, et ses périphériques sont plus fiables que ceux de la Fiat.
Le moteur de la Skoda Fabia est très solide, et ses périphériques sont plus fiables que ceux de la Fiat.

Le moteur de la Skoda ne souffre pas de soucis particuliers, mais comme sur la Fiat, la vanne EGR fait des siennes, comme le turbo, à gros kilométrage. On note aussi des fuites aux injecteurs, sans que cela ne soit vraiment grave, ainsi que des cas de volant-moteurs défectueux. L’électronique pose assez régulièrement problème, notamment du côté des capteurs de l’ESP, alors que les moteurs de vitre électrique ne sont pas toujours solides.

Avantage : Skoda. Arrivée en milieu de carrière de la Fabia, la RS a effacé bien des défauts et se révèle plus fiable que la Grande Punto, pas très bien née en matière de fiabilité.

 

 

Vie à bord : l’espace, vertu de la Fiat

Très joli dessin pour le tableau de la Grande Punto, mais la finition laisse à désirer. Ici en 2005. La clim auto bizone est une option.
Très joli dessin pour le tableau de la Grande Punto, mais la finition laisse à désirer. Ici en 2005. La clim auto bizone est une option.

Comme son appellation le suggère, la Grande Punto offre beaucoup d’espace à ses passagers, dans tous les sens. Elle les gratifie aussi d’une présentation plutôt pimpante, d’une bonne visibilité, de sièges confortables et d’un équipement plutôt complet, même si la belle clim auto bizone demeure en supplément. En revanche, les rangements sont plutôt petits et rares, alors que la finition ne fera jamais référence, entre des matériaux banals et un assemblage très moyen.

Design un peu rigide pour la Skoda Fabia mais l'assemblage est rigoureux. L'automatisation de la clim ne concerne que la température de l'air, pas son orientation ni la vitesse de la ventilation.
Design un peu rigide pour la Skoda Fabia mais l'assemblage est rigoureux. L'automatisation de la clim ne concerne que la température de l'air, pas son orientation ni la vitesse de la ventilation.

Dans la Skoda, l’ambiance se révèle plus sombre que dans la Fiat, et l’espace plus compté, même si les portes arrière facilitent l’accès. Le tableau joue à fond la carte du sérieux, avec son aspect très géométrique, mais l’ergonomie est bien pensée. La sellerie apparaît également plus ferme, seulement, son revêtement bicolore ajoute une touche de gaieté, tandis que l’équipement est aussi riche que dans l’italienne. Et la finition meilleure, moins au sujet des matériaux que de l’assemblage des divers éléments.

Avantage : Fiat. Plus spacieuse que la Skoda, plus agréablement présentée et nantie d’une sellerie un poil plus souple, la Grande Punto prend le dessus malgré un assemblage moins bon.

 

Sur la route : des diesels qui ont la pêche !

Sur route, la Fiat Grande Punto 130 concilie belles performances et comportement sûr, mais l'amortissement est perfectible. Le toit panoramique, visible ici, est en option.
Sur route, la Fiat Grande Punto 130 concilie belles performances et comportement sûr, mais l'amortissement est perfectible. Le toit panoramique, visible ici, est en option.

A bord de la Grande Punto, grâce à l’amplitude des réglages du siège et du volant (hauteur et profondeur), on trouve une excellente position de conduite. Cela dit, les montants de pare-brise très avancés entravent la visibilité. Au démarrage, on sait qu’on a affaire à un diesel, l’insonorisation restant perfectible. Heureusement, le moteur apparaît souple et progressif, même s’il donne son punch à partir de 2 000 tr/min.

Là, il confère à la Fiat de belles performances, surtout en reprises. La boîte, assez agréable, le soutient dans ses efforts, surtout que, diesel oblige, il ne donne plus grand-chose passé 4 500 tr/min. Le train avant, assez incisif, se conjugue à une direction rapide (mais manquant de feeling) pour rendre le châssis plaisant, alors que les jantes de 17 bien chaussées profitent à l’efficacité. La Fiat se montre remarquablement sûre et prévisible, avec son gros grip, alors que sa pédale de freins étonne par sa réactivité. Revers de la médaille, l’amortissement, trop ferme, compromet le confort.

Sur route, la Skoda Fabia RS TDI séduit par le punch de son moteur et son châssis réussi.
Sur route, la Skoda Fabia RS TDI séduit par le punch de son moteur et son châssis réussi.

Position de conduite irréprochable également dans la Fabia, pour les mêmes raisons que la Punto. Son siège maintient fermement le corps, mais on s’y fait. Là aussi, au démarrage, on sait qu’on a affaire à un diesel, mais le bruit devient par la suite très supportable. Moins progressif et souple que celui de la Fiat, le moteur prodigue toutefois de meilleures accélérations, car il a plus de punch dans les tours. L’effet turbo apparaît plus marqué, et c’est assez amusant. Les reprises sont en retrait de celles de l’italienne, par la faute d’un étagement trop long, mais la boîte se révèle un peu plus plaisante à manier.

Côté châssis, la Skoda se révèle tout aussi rigoureuse et efficace que la Fiat, un peu moins précise peut-être, mais la direction semble plus informative. Là où la tchèque prend le dessus, c’est par son amortissement plus réussi, donc plus tolérant sans compromettre le maintien de caisse, ce qui profite au confort. Le freinage, enfin, est moins vif mais les distances d’arrêt sont tout aussi courtes.

Avantage : Skoda. Plus punchy et mieux amortie, la Fabia prend un léger dessus sur la Grande Punto malgré un moteur moins souple et des reprises un chouia en retrait.

 

Budget : l’italienne, une beauté accessible.

A l'arrière, la Grande Punto demeure très séduisante, la Sport se signalant par un béquet.
A l'arrière, la Grande Punto demeure très séduisante, la Sport se signalant par un béquet.

La Fiat Grande Punto 130 Sport se déniche dès 3 000 € en très bon état, en affichant plus de 200 000 km. A 4 000 €, on peut trouver un exemplaire de 150 000 km environ, les autos moins kilométrées ne se trouvant pour ainsi dire pas. Côté consommation, comptez 6,2 l/100 km en moyenne.

La Skoda Fabia RS est plus sévère que la Grande Punto mais plus fonctionnelle aussi, avec ses 5 portes.
La Skoda Fabia RS est plus sévère que la Grande Punto mais plus fonctionnelle aussi, avec ses 5 portes.

Plus rare que la Fiat, la Skoda Fabia RS TDI, réclame un peu plus, puisqu’elle débute à 4 000 € pour plus de 200 000 km, une auto de 150 000 km réclamant déjà 5 000 €. En trouver une moins kilométrée sera très difficile ! A la pompe, la tchèque apparaît un peu plus frugale que l’italienne, à 5,8 l/100km.

Avantage : Fiat. Avant 0,4 l/100 km de plus que la Fabia, la Grande Punto l’emporte ici grâce à son prix d’achat nettement plus accessible.

 

Verdict : une Skoda plus aboutie mais...

Quel joli minois pour la Grande Punto; ce qui lui a permis de renforcer son succès. Défigurée, la Punto Evo a vu ses ventes baisser.
Quel joli minois pour la Grande Punto; ce qui lui a permis de renforcer son succès. Défigurée, la Punto Evo a vu ses ventes baisser.

Très séduisante par sa ligne, son habitabilité et sa puissance, la Grande Punto profite aussi d’un équipement fourni et de belles qualités routières. Mais elle manque de confort de suspension, d’insonorisation et souffre de quelques soucis de fiabilité parfois gênants, comme ceux touchant à l’assistance de direction.

Tête sévère pour la Skoda Fabia, mais son design rassurant a pas correctement vieilli. Notez les rétros asymétriques.
Tête sévère pour la Skoda Fabia, mais son design rassurant a pas correctement vieilli. Notez les rétros asymétriques.

Ces ennuis, la Skoda n’en souffre pas, sa fiabilité, tout comme sa finition, étant meilleure que celle de la Fiat. Elle peut aussi compter sur un moteur plus vif dans les tours et un meilleur amortissement pour prendre le dessus sur la Grande Punto. Elle consomme également moins. Du coup, elle compense son retard en habitabilité, en reprises, et à l’achat.

 

Thème Avantage
Fiabilité/entretien Skoda
Vie à bord Fiat
Sur la route Skoda
Budget Fiat
Verdict Egalité

 

 Pour trouver des annonces, rendez-vous sur le site de La Centrale : Fiat Grande Punto, Skoda Fabia.

Mots clés :

En savoir plus sur : Skoda Fabia

Skoda Fabia

SPONSORISE

Achetez votre Skoda Fabia

En occasion avec La Centrale

Avis Skoda Fabia

Fabia 1.4 68 CLASSIC (2001)

Par Mekkor le 30/11/2017

Skoda achetée à 172000km pour une essence en tant que premier véhicule, elle en totalise maintenant 213.000km mais à cause de petit problème que je vais citer le controle technique ne passe pas et les réparations sont trop onéreuses, d'autant que désormais une voiture diesel sera plus adaptée à mon quotidien.Acheté pour 1250€, cette voiture répondait largement à mes attentes, malheureusement au bout d'un certain temps quelques problèmes plus ou moins grave on été constaté. (Sans doute lié biensur à la vieillesse du véhicule).179.000km : En mettant les phares, la voiture avait des baisses de tensions, ce qui génait énormement à la bonne visibilité de la route. Il s'avère que c'est le "capteur de lacet" qui faisait un faux contact, même en changeant de capteur ce problème recommençait. Une fois le capteur enlever, plus rien, tout était parfait, mis à part un voyant orange (Volant avec point d'exclamation) qui restait allumé constamment. C'est d'ailleurs ce qui à fait que le contrôle technique n'est pas passer.185.000km : Le système de lêve vitre avant gauche à lacher, ce qui fait que la vitre est tomber dans la portière empêchant la fenêtre de se fermer. SAV Skoda au top, ca à été remplacer en 6h seulement mais pour 200€ tout de même.193.000km : Rebelote mais pour le lêve vitre avant droit cette fois, il me semble avoir lu que c'était un problème récurrent chez certain modèle du groupe Volkswagen. Cette fois chez Feu Vert, il me demandait 400€ car il voulait absolument changer le moteur, ainsi que le lêve vitre. Manque de moyen, j'ai condamné la vitre en la bloquant avec une calle.Mis à part ces soucis, cette Fabia est vraiment un bonne investissement. Elle démarrait toujours très bien, été comme hiver, le moteur 1.4 MPI est top. Elle encaissait tout les petits trajets mais également les plus gros (Nantes - Strasbourg)La conduite était top, la direction suivait à la lettre le volant, elle est très maniable.Les prix des pièces d'usures (Plaquette, disques, filtres, etc ..) sont très raisonnable.Petit bémol peut être pour la consommation qui est plus proche des 9l/100 que des 7.2l annoncé par le constructeur. Avec un plein complet, j'arrivais la plupart du temps entre 580 (en faisant beaucoup de ville) et 650 (en faisant beaucoup de route).Le plastique de l'habitacle et extérieur,notamment les grilles de pare choc (qui ne tenait pas) sont de moyenne qualité.Mais pour un jeune conducteur qui n'hésiterais pas à faire la vidange et changer les pièces d'usures soit même (Tout est très accessible et facile à faire) et bien c'est une bonne voiture.

Forum Skoda Fabia

Achat

Par barney_ le 15/06/2024 à 17:04

Achat

Par diesonne le 15/06/2024 à 08:47

Commentaires ()

Déposer un commentaire